Pau : du neuf à l’arrière et en pilier droit

  • Jack Maddocks rejoint le club béarnais la saison prochaine
    Jack Maddocks rejoint le club béarnais la saison prochaine ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport
Publié le

Analyse ligne par ligne des différentes forces en présence dans l'effectif palois pour cette nouvelle saison.

Arrières > La place est à prendre, puisque tous les arrières présents au club la saison dernière ne font plus partie de l’effectif. Mathias Colombet est de retour au club après son expérience avec France 7. Il sera en concurrence avec trois autres recrues. Très souvent utilisé à l’aile en début de carrière, l’Australien Jack Maddocks a beaucoup joué à l’arrière lors de sa dernière saison chez les Waratahs. Il sera donc un candidat sérieux. Mais la Section compte aussi sur l’Anglais Zack Henry, de retour en France après son passage à Leicester, pour couvrir le poste. Enfin, Thomas Carol arrive de La Rochelle où il n’a pas encore eu l’occasion de goûter au Top 14. Il sera en embuscade.

Ailiers > Aminiasi Tuimaba a fini la dernière saison en boulet de canon. Après une année à s’adapter aux caractéristiques du rugby à XV tout en s’adaptant à sa nouvelle vie en France, le Fidjien, présent aux jeux Olympiques, devrait encore hausser son niveau de performance pour sa deuxième saison à la Section. Vincent Pinto est depuis deux saisons une valeur sûre au poste. Deux nouveaux joueurs entrent dans la rotation. Il s’agit de Daniel Ikpefan qui vient à la Section pour se relancer après une saison en demi-teinte. Jack Maddocks est devenu international australien en jouant à l’aile et devrait donc aussi postuler. Enfin, le jeune Eoghan Barrett (cinq matchs de Top 14 la saison dernière) est en pleine progression.

Centres > Arrivé tardivement la saison passée, Tumua Manu s’est imposé comme un joueur important du collectif béarnais en prenant part à tous les matchs de Top 14, avec treize titularisations en quinze rencontres. Jale Vatubua était lui aussi encore un des hommes de base de la ligne d’attaque de la Section. Les deux hommes seront encore en concurrence avec Eliott Roudil qui a aussi beaucoup joué la saison dernière avant d’être opéré de l’épaule. Il devrait pouvoir postuler très rapidement. Alexandre Dumoulin a réalisé une fin de saison prometteuse et il peut espérer gagner encore du temps de jeu, même si la concurrence au poste s’est renforcée avec l’arrivée de l’ancien Agenais Nathan Decron dont le potentiel est énorme s’il ne connaît plus de pépins physiques.

Ouvreurs > Antoine Hastoy est bien entendu le numéro un au poste. Le néointernational s’est imposé comme le maître à jouer de la Section la saison dernière en disputant 22 matchs de Top 14 (21 titularisations). En revanche, le réservoir au poste est plus conséquent et devrait lui permettre de souffler un peu plus souvent que par le passé. En effet, Mike Harris, espère en avoir terminé avec les pépins physiques. Aussi, Thibault Debaes, titulaire avec les moins de 20 ans lors du Tournoi des 6 Nations qui s’est disputé en fin de saison, a fait mieux que dépanner la saison dernière. Il a acquis énormément d’expérience. Enfin, le club a recruté Zack Henry qui couvrira le poste d’arrière mais aussi celui d’ouvreur. C’est d’ailleurs à ce poste qu’il a le plus joué jusqu’à maintenant et notamment lors de son passage à Nevers où il était le titulaire indiscutable.

Demi de mêlée > Clovis Le Bail, Samuel Marques et Thibault Daubagna se sont partagés le temps de jeu de manière assez équitable la saison dernière, même si c’est bien ce dernier qui a été titulaire le plus de fois en Top 14. Marques étant parti, Thibault Daubagna et Clovis Le Bail seront toujours à la lutte, même s’ils devront se méfier d’Alexis Levron, formé au Stade nantais comme Clovis Le Bail. Âgé de 20 ans, il arrive de Vannes où il a disputé ses premières minutes chez les professionnels (quatre entrées en jeu).

Numéros 8 > Luke Whitelock était le titulaire indiscutable la saison dernière avec vingt titularisations à ce poste. Giovanni Habel Kuffner a aussi été utilisé à ce poste. Néanmoins, Beka Gorgadze pourrait être le concurrent le plus sérieux. Le Géorgien, freiné dans son ascension par des blessures, est titularisé à ce poste en sélection. C’est aussi avec le numéro huit dans le dos qu’il avait fait ses preuves à Mont-de-Marsan avant de confirmer à Bordeaux. Enfin, Reece Hewat a aussi évolué à ce poste pendant son passage à Aurillac.

Troisième ligne aile > Martin Puech était titulaire indiscutable avant sa blessure à un genou la saison dernière. Il était même devenu capitaine de la Section. Avec sa puissance, Lekima Tagitagivalu a aussi gagné sa place de titulaire. Ils seront toujours en concurrence avec Giovanni Habel Kuffner qui a apporté des garanties à ce poste. Les recrues Beka Gorgadze et Reece Hewatt vont rentrer dans la rotation, tout comme le talonneur Rayne Barka qui devrait gagner du temps de jeu à ce poste. Enfin, le club ne manque pas de profondeur avec le jeune Hubert Texier (21 ans) qui a fait ses premières apparitions en Challenge Cup la saison dernière, mais aussi avec l’arrivée en prêt du jeune toulousain Thibault Hamonou (21 ans) qui doit acquérir de l’expérience lors de son passage en Béarn.

Deuxième ligne > Matt Philip et Baptiste Pesenti, deux joueurs importants dans la rotation, ont quitté le club lors de l’intersaison. Ils seront remplacés par l’ancien Bayonnais Guillaume Ducat, qui est devenu international lors de la Coupe d’automne des Nations, et par l’Australien Steven Cummins qui a l’avantage de déjà connaître après son passage convaincant la saison dernière comme joker médical. Surtout, les deux hommes apporteront des précieux centimètres dans l’alignement. Ils seront en concurrence avec trois anciens de la maison, à commencer par Daniel Ramsay qui est revenu très affûté lors de la reprise. Fabrice Metz a un peu moins joué la saison dernière même s’il reste une référence au poste. Enfin, Julien Delannoy est toujours précieux dans la rotation et il va batailler pour connaître plus de titularisations.

Piliers > Le chantier était énorme au poste de pilier droit après le départ de Lourens Adriaanse, le titulaire indiscutable. Il a fallu aussi compenser les départs de Boughanmi et Hamadache même s’ils ont peu et pas joué la saison dernière en Top 14. Siate Tokolahi arrive avec de solides références après quatre saisons en Super Rugby avec les Higlanders. Kévin Yaméogo, après une saison difficile à Agen, espère démontrer toutes ses qualités. Enfin Maks Van Dyk, arrivé en fin de saison dernière, a déjà démontré lors de son passage à Toulouse qu’il pouvait être précieux. Mais, cette saison pourrait être celle de la confirmation pour Nicolas Corato qui monte en puissance. À gauche, Ignacio Calles et Siegfried Fisi’ihoi ont été très bons la saison dernière. Rémi Sénéca, qui est devenu une référence en Pro D2 lors de son passage à Vannes, veut démontrer qu’il peut évoluer au plus haut niveau. Téo Bordenave, utilisé en fin de saison dernière et convaincant avec les moins de 20 ans, sera aussi dans la rotation.

Talonneurs > Lucas Rey est devenu capitaine la saison dernière. Il sera toujours au coude à coude avec Quentin Lespiaucq-Brettes. Les deux hommes sont maintenant habitués à se partager le temps de jeu. Néanmoins, la concurrence s’est renforcée avec l’arrivée de Youri Delhommel qui a fait des prestations prometteuses à Montpellier. Enfin, Rayne Barka est toujours dans la rotation et veut démontrer qu’il peut avoir du temps de jeu.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?