Un "bacchus surprise" pour la reprise de Bordeaux-Bègles

  • Les Bordelais Clément Maynadier, Thierry Paiva, Louis Picamoles, Maxime Lamothe et Alexandre Roumat se sont retrouvés ce lundi au Ceva Campus.
    Les Bordelais Clément Maynadier, Thierry Paiva, Louis Picamoles, Maxime Lamothe et Alexandre Roumat se sont retrouvés ce lundi au Ceva Campus. Photo Twitter UBB - Photo Twitter UBB
Publié le

Demi-finalistes en Coupe d’Europe et en Top 14, les Girondins ont repris l’entrainement lundi dernier pour cinq semaines de préparation qui s’annoncent intenses afin d’être prêts pour le premier match de Top 14.

Les "Bacchus" sont devenus une institution depuis l’arrivée de Christophe Urios en tant que manager de l’Union Bordeaux-Bègles. Ces olympiades, qui se déroulent sur plusieurs semaines en préambule de la saison, sont un passage obligé dans la préparation girondine. Ils doivent débuter dès ce vendredi et samedi matin pour l’édition 2021, mais le patron de l’UBB avait concocté une petite surprise à ses joueurs lundi dernier, jour de la reprise. « Rien de bien dur sur le plan physique, précise Christophe Urios. Les joueurs revenaient de vacances donc il n’était pas question de prendre de risques. Il y avait une manche de ping-pong, la pesée officielle et ils devaient rechercher des photos de Bacchus dans le Ceva Campus. Comme ils venaient de découvrir les équipes, l’idée était d’être capable de vite s’organiser en équipe et on voulait voir s’ils étaient capables de vite se remettre en route. » Une première mise en bouche où les joueurs ont plutôt brillé dans cette première session de cohésion. De quoi rendre le sourire au manager girondin : « Sur cette partie réactivité à la Bacchus, les joueurs ont été exceptionnels. En revanche, j’étais plus mesuré sur l’état de forme physique. Je m’attendais à mieux, même si on y verra plus clair après une semaine d’entraînement complète. On va voir comment ça évolue. » En effet, le staff technique de l’UBB avait donné quelques devoirs de vacances aux joueurs pour qu’ils puissent rapidement retrouver les terrains en raison de cette date de reprise tardive. « Ils avaient cinq semaines de vacances avec trois premières semaines de régénération. Les joueurs n’avaient aucune contrainte et pouvaient faire ce qu’ils voulaient comme sport. Mais lors des deux dernières semaines, ils avaient un travail de courses et de musculation à faire. »

Course contre la montre

Apparemment, tout le monde n’a pas été aussi assidu qu’espéré alors que c’est une véritable course contre la montre qui s’engage, alors que les internationaux manqueront le début de la préparation et retrouveront le groupe à partir du 23 août. « Avec seulement cinq semaines de préparation, on doit très vite arriver à intégrer et à assimiler notre rugby. Nous avons donc fait des skills dès lundi et une séance de rugby mardi matin. Nos deux premières semaines seront bien sûr un peu plus orientées sur la progression physique mais nous avons aussi des attentes au niveau du rugby. Après, nous partirons le 16 août en stage à Soustons, puis nous entamerons la dernière phase avec les matchs de préparation. » Il faudra aussi composer avec les étapes de l’In Extenso Supersevens à Aix-en-Provence (14 août), Toulouse (21 août) et La Rochelle (28 août) au cours d’une préparation qui s’annonce donc intense. Heureusement, Christophe Urios est conscient qu’il peut compter sur un groupe qui se connaît déjà bien, avec seulement cinq nouveaux joueurs au sein du groupe professionnel : « On a vu un groupe très heureux de se retrouver, qui fonctionne très bien donc on a senti les joueurs enthousiastes. Ils ont soldé la saison dernière. On l’avait fait dès le lendemain du match contre Toulouse. Nous sommes revenus un petit peu dessus mais plus pour se projeter sur l’avenir. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?