Les Springboks s’offrent une finale

  • Le demi de mêlée Faf de Klerk s’apprête à taper une chandelle parmi la multitude de coups de pied tentée dans ce deuxième test.
    Le demi de mêlée Faf de Klerk s’apprête à taper une chandelle parmi la multitude de coups de pied tentée dans ce deuxième test. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Au terme d’un match fermé pour ne pas dire pauvre, l’afrique du Sud a remporté ce deuxième test (27-9) pour revenir à hauteur des Lions. Les deux équipes vont donc se retrouver pour une finale dans une semaine.

Les Springboks ne sont pas encore au tapis. Ils ont remporté le deuxième round de ce combat intense qu’ils se livrent avec les Lions britanniques et irlandais depuis le début de cette tournée. Les champions du monde sont certainement moins rayonnants que lors de leur sacre au Japon mais ils ont su faire preuve d’un orgueil sans faille pour revenir dans cette série, se concentrant à faire plier dans ce bras de fer les hommes de Warren Gatland millimètres par millimètres.

Car, il fallait bien admettre que Lions et Springboks n’avaient pas vraiment avancé dans leur réflexion en une semaine. Ils sont restés sur un rugby frontal, rustique, brutal et parfois un peu bêta. Ils se sont entêtés dans cette guerre à l’ancienne, celle où il faut montrer les muscles. Un rugby stéréotypé, s’appuyant sur la testostérone pour marquer son territoire et le jeu au pied pour gagner du terrain. Un rugby sans envolée, pour ne pas dire sans saveur, où les ailiers en ont perdu leur lucidité, certainement frustrés par le manque d’espace et d’ambitions de leurs équipes respectives, à l’image des cartons jaunes reçus par Duhan van der Merwe et Cheslin Kolbe dans le premier acte pour des fautes grossières. Il fallait donc apprécier les chandelles et les duels aériens pour ne pas perdre le fil dans une rencontre où les secondes avaient bien du mal à s’égrener, à l’image de cette première période qui aura duré plus d’une heure, en raison des multiples arrêts de jeu, accrochages et arbitrages vidéos.

Deux essais après jeu au pied

Un spectacle qui a bien dû contenter quelques puristes mais qui n’a pas été à la hauteur d’un événement, certainement pollué par une semaine de préparation ubuesque, où chaque camp a accusé l’autre d’avoir perdu sa dignité au cours du premier test. Les sorties farfelues de Rassie Erasmus et les accusations sévères venues d’outre-Manche, parfois douteuses ont encore fait monter la pression autour d’une rencontre qui n’avait pas besoin de ça pour être fermée à double tour. Le score a donc été meublé par des buts de pénalités au cours d’une première période bien pauvre, avant de voir les Boks être récompensés de leur orgie de jeu au pied, avec un premier essai de l’ailier Makazole Mapimpi à la réception d’une passe au pied de Pollard (45e), puis un deuxième essai de Lukhanyo Am plus prompt après un rasant de Faf de Klerk (61e), heureux de taper dans le ballon après un maul bien musclé de ses avants.

Il faut néanmoins reconnaître que la stratégie et l’orgueil sud-africains ont fini par déstabiliser les Lions britanniques et irlandais qui n’ont cessé de reculer pendant le second acte, sonnés par un tel corps à corps. Les Springboks ont gagné les collisions et la guerre de tranchées pour continuer à accroître leur avance, sans pour autant s’aventurer à un rugby plus total même quand le score semblait acquis.

L’absence de repères mais aussi de confiance après une année 2020 sans match peut bien entendu expliquer la volonté des Boks de se rassurer sur l’ADN du rugby sud-africain. Mais il est évident que cette tournée ne restera pas pour l’instant dans les annales du rugby mondial. En tout cas, elle n’est pas la promotion espérée. Il doit être bien difficile de trouver un gamin avec des étoiles dans les yeux après les deux premiers tests, heureux de partir dans son jardin ballon sous le bras pour refaire le match. Espérons que la "finale" soit plus riche en émotions.

Grosse seconde période des Boks qui égalise dans la série face aux Lions !
La belle c'est samedi prochain !#BoksvLions pic.twitter.com/lu1BFdcWmg

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) July 31, 2021
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?