Nico Lee : « Je pense que nous pouvons accrocher le top 6 ! »

  • Le centre Nico Lee a de grandes ambitions pour son club, lui qui a été l'une des révélations de la saison dernière. Le centre Nico Lee a de grandes ambitions pour son club, lui qui a été l'une des révélations de la saison dernière.
    Le centre Nico Lee a de grandes ambitions pour son club, lui qui a été l'une des révélations de la saison dernière. Photo Diarmid Courrèges - Photo Diarmid Courrèges
Publié le

Entre réponses sans langue de bois et ambition débordante, le centre briviste donne le secret de son éclosion au centre de l’attaque corrézienne. Le Sud-Africain entrevoit de grands objectifs pour son club, dont la lutte pour les barrages.

Le groupe se prépare depuis maintenant un mois, pouvez-vous nous raconter quelles ont été les différentes étapes depuis la reprise début juillet ?
Je dirais que la préparation a été axée sur le physique, bien sûr, mais aussi sur la force et la résistance. Nous avons une jeune équipe qui a connu beaucoup de blessés la saison passée, donc nous n’avons jamais été à 100 %. Donc de ce point de vue là, on a beaucoup travaillé pendant un mois sur ces aspects. Sur un point personnel, plus je m’entraîne et mieux je me sens ! (rires)

Vous êtes arrivé à Brive à l’été 2019, qu’est-ce qui vous a convaincu de rejoindre le CAB ?
J’ai joué en Super Rugby et en Pro 16 et je voulais dans un premier temps voir la différence de jeu, de méthode et d’environnement dans le championnat français. Ensuite, je voulais me confronter aux meilleurs centres du monde, et à certains des meilleurs joueurs de la planète. Et il y en a beaucoup en Top 14 donc c’est parfait pour moi. J’ai reçu d’autres propositions mais le staff m’a convaincu dans son approche et sa philosophie de jeu.

Lorsque vous avez signé en Corrèze, quelles étaient les exigences du staff à votre encontre ?
Mon but était d’avoir de l’impact dans le jeu et d’être un joueur capable de jouer tous les matchs. Je pense avoir réussi ce premier objectif, surtout la saison passée, mais je ne me satisfais pas de cela. Je veux être une véritable option dans l’équipe et être le meilleur joueur possible. J’ai de très bonnes relations avec le staff, j’ai confiance en eux, eux aussi je l’espère (rires), donc je suis comblé !

Justement, vous avez réalisé une saison pleine au point de devenir l’une des révélations au centre, qu’est-ce qui a fait la différence ?
Je me suis marié voilà l’explication ! Plus sérieusement, ma femme a eu une énorme influence sur mes performances, elle n’a jamais cessé de me soutenir dans les bons comme dans les mauvais moments. Et je peux vous assurer que cela fait la différence. Lorsque l’on est à l’étranger, seul, c’est dur, donc je voulais aussi lui rendre la confiance qu’elle me donnait en faisant les meilleurs matchs possible.

Qu’est-ce que le public briviste ne connaît pas de Nico Lee et qui vous caractérise ?
Mes loisirs. Après chaque entraînement quasiment, je pars jouer au golf à Brive ou je pars marcher avec ma femme. J’aime les activités calmes dans lesquelles je peux me relaxer simplement. Je ne suis pas du tout quelqu’un d’excentrique et cela me va très bien comme ça.

Comment ressentez-vous l’évolution du CAB vers un jeu plus offensif ? Vous êtes l’un des symboles de ce changement de stratégie…
Très bien évidemment ! Le staff et les joueurs expérimentés essaient d’ailleurs d’inculquer aux jeunes cette philosophie offensive. Je rappelle qu’on a un groupe encore jeune comme je l’ai dit et cela favorise les changements de plan de jeu. Cela nous pousse aussi à nous améliorer individuellement et collectivement pour y arriver et gagner le plus de matchs possible.

À ce titre, Biarritz et Perpignan représentent de sérieuses menaces, quel regard avez-vous sur ces deux clubs ?
Dès que j’ai appris qu’ils monteraient en Top 14, je me suis tout de suite dit « on doit les faire redescendre ». Ils ont gagné leur place il n’y a aucun problème, mais nous allons tout faire pour montrer que c’est bien Brive qui restera en Top 14.

D’un point de vue personnel, quels sont vos objectifs pour votre troisième saison au CAB ?
C’est très simple, je vais essayer de donner le meilleur de moi-même à chaque match, jouer un maximum de rencontres et aider mon équipe à avancer. D’ailleurs je pense que nous pouvons accrocher le top 6, nous avons une très bonne équipe et si l’on a moins de blessés que la saison passée alors pourquoi pas !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Propos recueillis par Clément Labonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?