La première de Laumape à Paris !

  • Le centre néo-zélandais Ngani Laumape accélère son intégration au Stade français et disputera son premier match amical face à Brive.
    Le centre néo-zélandais Ngani Laumape accélère son intégration au Stade français et disputera son premier match amical face à Brive. Steve Haag / Icon Sport - Steve Haag / Icon Sport
Publié le

Perturbés par l’absence de leurs internationaux, les soldats roses profiteront néanmoins de ce match face à Brive pour titulariser Ngani Laumape, la nouvelle attraction du Top 14.

Comme attendu, les Soldats roses ont dû composer avant ce premier match amical face à Brive. Gonzalo Quesada, le manager du club, expliquait dernièrement à ce sujet : "Faites le compte : tous nos internationaux (Pierre-Henri Azagoh, Sekou Macalou, Joris Segonds, Marcos Kremer, Nicolas Sanchez, Waisea, Giorgi Melikidze, Harry Glover, William Percillier, Léo Barré, N.D.L.R.) doivent avoir cinq semaines de repos incompressibles. Cela fait dix absents, et à cause de cela, on n’a même pas un seul ouvreur de formation pour travailler ! Alors en attendant, on bricole, avec un arrière ou un demi de mêlée à l’ouverture." Au cours du dernier stage des Parisiens à Val d’Isère, le jeune Espoir Léo Monin, âgé de 19 ans et formé à Bourgoin-Jallieu, a occupé le poste d’ouvreur, attendant désespérément que l’un ou l’autre des habituels meneurs de jeu parisiens soit enfin libéré par la convention LNR-FFR. Il sera titulaire face aux Bvistes. Au-delà de l’absence des internationaux, il faut ajouter les convalescences de Julien Delbouis et de Lester Etien. Le solide trois-quarts centre, champion du monde avec les moins de 20 ans tricolores, devrait être totalement rétabli de sa blessure au genou à la fin du mois de septembre. Quant à Lester Etien, l’un des meilleurs ailiers français du moment, il finit de soigner sa lourde blessure au tendon d’Achille et sera disponible mi septembre.

Le buffle Roelofse

Malgré tout, les spectateurs de ce Brive — Stade français devraient découvrir ce week-end la bombe du dernier mercato, le trois-quarts centre des All Blacks Ngani Laumape. Arrivé dans la capitale pour y remplacer à la fois Gaël Fickou et Jonathan Danty, respectivement partis pour le Racing 92 et La Rochelle, l’ancien attaquant des Hurricanes n’a que 28 ans, n’est pas là en préretraite et a déjà beaucoup impressionné ses coéquipiers depuis qu’il a posé le pied dans le seizième arrondissement. De toute évidence, cette rencontre sera aussi l’occasion pour l’ancien pilier droit de Nevers, Nemo Roelofse, de faire ses grands débuts sous le maillot rose : considéré l’an passé comme l’un des meilleurs joueurs du Pro D2, le Sud-Africain va contribuer à solidifier une mêlée parisienne pourtant déjà efficace, la saison dernière.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?