Les Dragons veulent réagir en équipe

  • Arthur Mourgue et ses hommes doivent s'imposer pour rester au sommet du classement de la Super League. Arthur Mourgue et ses hommes doivent s'imposer pour rester au sommet du classement de la Super League.
    Arthur Mourgue et ses hommes doivent s'imposer pour rester au sommet du classement de la Super League. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

 sept journées de la fin de la phase régulière, les Dragons Catalans, toujours leaders, accueillent, ce vendredi à 19 h 15, les anglais de Hull FC.

Battus samedi à St Helens, les Dracs ambitionnent de retrouver la victoire et, surtout, de "conserver une place dans le top 2 de la compétition", résume l’ailier Romain Franco qui, à 23 ans, vient de boucler ses deux premières feuilles de match. Hull FC, sixième, veut conserver sa place mais ça passe "par une victoire chez les Catalans", admet l’entraîneur des Airlie Birds, Brett Hodgson, qui a observé - tout comme son effectif et son encadrement - cinq jours d’isolement, entre vendredi et mardi dernier. "C’est vrai que c’est perturbant et c’est pour cette raison que depuis le retour de St Helens, nous préparons ce match sans nous préoccuper des interrogations liées à la venue ou pas de notre adversaire. Nous avons averti les joueurs lundi puis on s’est mis en mode préparation en sortant de la salle vidéo", reconnaît l’entraîneur, Steve McNamara, qui a attendu mercredi matin pour recevoir la garantie que Hull serait bien présent ce vendredi à Gilbert-Brutus (19 h 15).

La récupération au cœur de tout

Du côté de l’effectif, les Catalans viennent de voir deux des leurs rejoindre l’infirmerie : le pilier Paul Séguier (cheville) et le deuxième ligne Benjamin Jullien (épaule) se sont blessés à St Helens. Fort heureusement, Samisoni Langi, Josh Drinkwater, Sam Tomkins et Sam Kasiano quittent le rayon des forfaits sur lequel ils étaient installés samedi dernier. Quatre cadres qui signent leur retour et qui viennent densifier un collectif très jeune face aux Saints mais courageux et aux nombreux signes de satisfaction. "Nous sommes tous fiers de ce que les jeunes ont montré à St Helens. C’est un très bon défi relevé, en attendant tous les autres. Mais ça reste une défaite qui doit amener une réaction en suivant", prévient l’assistant entraîneur, Thomas Bosc, qui apprécie de retrouver enfin un rythme plus normal et adapté aux exigences et aux traumatismes de ce sport. "Nous avons enchaîné cinq matchs en juillet et déjà deux en août en six semaines. Il y a eu des périodes avec trois rencontres en neuf jours et ça devient compliqué de travailler en semaine. Nous privilégions la récupération et il y a eu très peu de séances terrain depuis trois semaines", conclut Steve McNamara qui lancera avec ses joueurs le sprint final dès ce vendredi soir : "C’est en équipe que nous réagirons."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?