Mehdi Boundjema, un retour aux sources apprécié

  • À 31 ans, Mehdi Boundjema effectue un retour aux sources, dans sa région natale.
    À 31 ans, Mehdi Boundjema effectue un retour aux sources, dans sa région natale. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le talonneur Mehdi Boundjema a opté pour le VRDR, séduit par le projet du club drômois et heureux de revenir dans sa région natale. 

Natif d’Annonay, Mehdi Boundjema effectue un retour aux sources à 31 ans. En effet, dès 9 ans, il a évolué avec les équipes de jeunes du Valence sportif, pour prendre ensuite la direction de Grenoble pour parfaire sa formation.

Après avoir connu de nombreux clubs, c’est donc un retour aux sources apprécié par l’intéressé : « Je suis très heureux de retrouver ma famille, mes proches et toutes les personnes que j’ai connues et côtoyées durant ces années passées en terre drômoise mais aussi des environs (Grenoble, Lyon, Montélimar). C’est un retour chargé en émotion. »

Un plaisir qu’il compte bien retrouver sur le terrain : « Je sors d’une saison compliquée à Albi où j’ai eu peu de temps de jeu. J’avais besoin de changer d’air. J’ai été séduit par le projet du club, qui est de retrouver le Pro D2. J’ai découvert de superbes infrastructures et une organisation parfaite. Valence-Romans a les moyens d’atteindre l’objectif assigné. à 31 ans, j’ai encore de l’ambition. Je suis bien décidé à apporter ma pierre à l’édifice et à gagner des titres. C’est un nouveau cycle, avec de nombreux départs, compensés par quasiment autant d’arrivées. Ces premières semaines se passent très bien. Le staff privilégie la cohésion, sur le terrain et en dehors. Je suis heureux de mon choix. » 

Avec son passé de Top 14 et ses 111 matchs en Pro D2, Mehdi Boundjema apporte une plus-value incontestable au collectif drômois. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Denis Ravanello
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?