Saga Bayonne - Un savant mélange pour réussir

  • Ugo Boniface, révélation de la saison dernière au plus haut niveau et sollicité par plusieurs clubs de Top 14, a choisi de rester à Bayonne.
    Ugo Boniface, révélation de la saison dernière au plus haut niveau et sollicité par plusieurs clubs de Top 14, a choisi de rester à Bayonne. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Arrières > Gaëtan Germain est le titulaire indiscutable. Son flegme, son pied ont souvent mené l’Aviron à la victoire. Arthur Duhau viendra le suppléer. Lui qui avait occupé jusqu’ici le poste d’ailier intéresse le staff par ses qualités de jeu au pied, sa vitesse, sa disponibilité dans le jeu. Arnaud Erbinartegaray, 21 ans, issu de Mauléon, au Pays basque, après avoir fréquenté la cellule élite, va entrer de plain-pied dans le monde professionnel. Bel athlète, rapide, bon buteur, il sera intégré dans la rotation.

Ailiers > Rémy Baget, Joe Ravouvou étaient déjà là l’an passé. Avec le talent que l’on connaît. Le Fidjien, sujet à des blessures ces derniers mois, pourra donner toute la mesure de son immense potentiel qui s’est peut-être trop peu exprimé jusqu’ici. Jean-Teiva Jacquelain, joueur de France 7, venu de Mont-de-Marsan, apportera son énorme potentiel physique et sa densité. Voulant découvrir le Top 14, il a quand même accepté le projet de Bayonne en Pro D2. Guillaume Bouche de la cellule élite vient compléter ce trio. Il présente des qualités physiques avec ses 95 kilos, et est doté d’une très grande pointe de vitesse. Le club croit en un bel avenir pour lui. Arthur Duhau, le polyvalent, peut revenir, si besoin s’en faisait sentir, à son poste de prédilection qu’il avait occupé les années précédentes.

Centres > Sireli Maqala, 21 ans, 167 cm pour 84 kg, champion olympique avec les Fidji, est la dernière recrue surprise de l’Aviron. Petit gabarit mais appuis solides, il a montré toute la gamme de son jeu à Tokyo. Il peut occuper aussi les postes d’ailier ou d’arrière. Il sera certainement l’une des curiosités de ce championnat. L’autre renfort présente d’autres dispositions. Yann David a été recruté à Castres pour son expérience, sa densité physique. S’il a été souvent blessé, son impact physique est resté intact. L’international français sera une tête pensante derrière, un leader, bref un joueur majeur qui partagera son vécu.

Les autres étaient déjà là, la saison dernière. Le leader, l’un des capitaines, pièce inamovible, défenseur hors pair, Peyo Muscarditz est resté fidèle à son club d’attache. Yan Lestrade, autre enfant du club, rompu lui aussi aux exigences du Top 14, sera l’un des incontournables. Théo Costossèque, prêté par le Racing, reste une saison de plus. Formé à Bayonne, il s’est épanoui l’an passé. S’il est un centre de formation, il peut aussi glisser à l’aile. Mais il sera plutôt fixé au poste de 13. Les entraîneurs lanceront un jeune de la cellule élite, Hugo Fourquet, 21 ans. La concurrence au centre jouera à plein.

Ouvreurs > Maxime Lafage et Manu Ordas se sont partagés le poste la saison dernière. Pour compléter ce duo et pallier le prêt du jeune espoir Thomas Dolhagaray à Carcassonne, il a été fait appel à un joueur d’expérience, confirmé, Isaia Toeava de Toulon, 45 sélections avec les All Black. Malgré ses 35 ans, il sera un maître à jouer, un modèle pour les jeunes du club, avec une qualité de transmission certaine. Il peut jouer aussi 12 ou 15.

Demi de mêlée > Guillaume Rouet et Hugo Zabalza sont les titulaires du dernier exercice. Avec eux, Michael Ruru. Mais ce dernier, gravement blessé au genou, ne sera de retour qu’en toute fin de saison. Il a donc fallu renforcer le poste avec un joueur d’expérience présentant beaucoup de densité physique et de caractère. La perle rare est venue des Ospreys avec Shaun Venter, 34 ans, 1,84m, 93 kg. L’ancien capitaine des Cheetahs, doté d’une solide réputation en Afrique du Sud endossera un rôle de leader, avec de l’expérience et du caractère, qualités qui ont fait défaut à l’équipe en fin de saison dernière. Il a, en plus, un excellent jeu au pied.

Numéros 8 > Afa Amosa est le titulaire inamovible du poste. Venu en cours de saison dernière de l’UBB, il n’a jamais déçu et a apporté de la puissance au pack bleu et blanc. Matthew Luamanu et Uzair Cassiem peuvent le suppléer à ce poste.

Troisième ligne aile > Asier Usarraga, Jean Monribot, Filimo Taofifenua, Baptiste Héguy, cadres de la saison passée, seront rejoints par Uzair Cassiem, 31 ans, des Ospreys, 8 sélections avec l’Afrique du Sud. Le Springbok peut jouer aux trois postes de la troisième ligne. Son impact physique et son abattage défensif seront de tout premier choix. Il avait été recruté en vue du Top 14 mais a accepté de continuer l’aventure à l’étage en-dessous. Deux joueurs de la cellule élite, espoirs du clubs, Aitor Houcade, deux matchs en Top 14 à son actif, international des moins de 20 ans, et Paul Beltran vont se mêler à la concurrence surtout en début de saison.

Deuxième ligne > Sur le poste de numéro 4, Mariano Galarza, jamais décevant, aura le renfort de Denis Marchois, venu de Pau. Les deux sont des preneurs de balle, très mobiles, capables d’évoluer en 6 éventuellement. Sur le côté droit de la mêlée, Konstantin Mikautadze et Matthew Luamanu, verront Vladimeri Chachanidze, de la cellule élite se joindre à eux. Ce dernier, grand espoir du club, a énormément progressé et se voit donc offrir une chance.

Piliers > À gauche, Ugo Boniface, révélation de la saison dernière au plus haut niveau, sollicité par plusieurs clubs de Top 14, a choisi de rester à Bayonne. À ses côtés, Swan Cormenier, solide en mêlée, sera sollicité comme il l’a été en Top 14. Mathis Perchaud, à peine 18 ans, formé au club, est l’un des très grands espoirs à ce poste. Il l’a prouvé lors des quelques matchs déjà disputés l’an passé malgré une blessure au genou en fin de saison.

À droite, ils seront cinq dont les trois de la saison passée, Luc Mousset, Jean-Baptiste De Clercq et Tevita Tatafu. Ce dernier qui a fait quelques apparitions en Top 14, est promis à une belle carrière. Il n’a que 18 ans. Le départ de Sam Nixon a été compensé par la venue de Chris Talakai des Waratas, conseillé par John Ulugia. À 27 ans, il a le profil pour s’accomplir dans la rudesse de ce championnat, surtout dans les phases statiques. Luka Tchelidze, 22 ans, neuf feuilles de match avec Toulon la saison dernière, pourra jouer aussi à gauche. Il est en prêt.

Talonneurs > Les trois titulaires de l’an passé sont restés. John Ulugia, Torsten Van Jaarsveld et Maxime Delonca sont les garants d’une expérience qui sera bien utile. Rodés aux joutes au plus haut niveau, ils encadreront et aideront le jeune Louis Ortolan à s’affirmer. Ce dernier, 19 ans, a un potentiel rassurant qui pourrait en faire un international dans sa catégorie.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Edmond Lataillade
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?