Saga Narbonne - Madaule, l’enfant du pays de retour

  • Dix ans après son départ, Louis-Benoît Madaule effectue un retour aux sources.
    Dix ans après son départ, Louis-Benoît Madaule effectue un retour aux sources. L'Indépendant - Ph. Leblanc
Publié le

Passé par l’UBB et le Stade toulousain c’est bien à Narbonne que le troisième ligne Louis-Benoît Madaule a fait ses armes. Dix ans après son départ, il a fait le choix de revenir aux sources.

C’est « l’enfant du pays qui revient » comme le dit si bien Gilles Belzons. Louis-Benoît Madaule baigne dans le rugby depuis son plus jeune âge, il faut dire qu’à Narbonne rare son ceux qui ne passent pas par la case rugby : « C’est vrai qu’à Narbonne il y a une culture particulière autour du rugby et du club, surtout dans les années 79 avec le titre de champion. Le rugby c’est présent et ancré dans la culture narbonnaise. Mon grand-père jouait, mon père un peu aussi et moi j’ai commencé à l’âge de 10 ans à Cassayet », explique-t-il.

Le week-end c’est dans les travées du stade Egassiairal que l’on retrouvait Louis-Benoît Madaule qui a même eu la chance de vivre des moments privilégiés avec les joueurs : « J’ai pu accéder aux vestiaires de temps en temps, quand on est petit c’est toujours quelque chose d’intéressant. Sentir l’odeur des vestiaires c’est quelque chose qui m’a attiré, ça m’a donné envie de reproduire ce que j’avais vu et de toucher au plus haut niveau du rugby », raconte-t-il.

Formé à l’école de rugby de Narbonne c’est sous les couleurs orange et noir qu’il fait ses premiers pas en tant que professionnel. En presque quatre saisons, il fait son apparition sur plus de 70 feuilles de matchs.

Le retour à Narbonne, comme une évidence

Après six saisons avec l’Union Bordeaux-Bègles et quatre avec le Stade toulousain (avec en prime deux titres de champion de France et un titre de champion d’Europe) c’est un peu comme une évidence que le troisième ligne a décidé de faire son retour au Racing Club narbonnais : « Revenir à Narbonne, c’est revenir aux racines. C’est le club qui m’a permis d’être le joueur professionnel que j’ai été et que j’espère continuer à être sur cette saison. Pour moi, c’est un choix logique. J’ai eu des propositions avec différents projets, je me suis posé pas mal de questions mais au final ce retour à Narbonne se fait au bon moment », affirme-t-il.

À son arrivée au club rien n’avait changé (ou presque) et le Narbonnais a très vite retrouvé ses repères : « Revoir des personnes qui étaient là quand je suis parti ça fait plaisir. On sait très bien que la stabilité dans les clubs c’est toujours quelque chose de positif. J’ai aussi retrouvé certains supporters qui sont présents à tous les entraînements, des supporters qui étaient là il y a dix ans quand je m’entraînais. L’arrivée s’est bien passée il y a une bonne ambiance de travail, on a tous envie de pouvoir se remettre sur le terrain et être au niveau pour affronter nos futurs adversaires », assure-t-il.

Heureux de retrouver son club de toujours, Louis Benoît Madaule ne perd tout de même pas de vue ses objectifs : être acteur du championnat en commençant par gagner les premiers matchs de la saison. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Manon Moreau
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?