Castres : pour « Ibou », et pour commencer sa saison !

  • Le staff castrais va tester pas moins de 40 joueurs face à Montauban.
    Le staff castrais va tester pas moins de 40 joueurs face à Montauban. Icon Sport
Publié le

Les Castrais s’offrent un premier galop d’essai pour valider leur stage à Saint-Lary. Avec une pensée pour "Ibou".

Reportée en 2020 à cause de la pandémie, la première édition du Trophée Ibrahim Diarra (ancien joueur de Castres et Montauban, disparu en décembre 2020 à l’âge de 36 ans, N.D.L.R.) se tiendra à Castres, ce vendredi soir.

L’occasion pour les Tarnais de mettre à éxécution tous les schémas travaillés depuis la reprise le 12 juillet dernier et de valider leur traditionnel stage à Saint-Lary-Soulan, qui fut très productif : « Tout se passe très bien ici à la montagne. Les températures étaient plus clémentes qu’à Castres et pour les joueurs, il est plus facile d’encaisser les charges de travail. On sort de notre quotidien, on bouscule nos repères et nos habitudes. La thématique est très simple : on fait du rugby, du rugby, un peu de vidéo et… encore du rugby », plaisante d’ailleurs David Darricarrère.

« C’est vraiment un stage intensif pour poser les bases de la saison à venir ». Au vrai, tous les voyants sont au vert pour les Tarnais qui sont parfaitement dans les temps de passage espérés avant la reprise du Top 14 et la réception de Pau à Pierre-Fabre, prévue le 4 septembre. Seul bémol, la grave blessure à l’entraînement du troisième ligne Stéphane Onembélé, qui devra être opéré d’un tendon rotulien et qui pourrait être indisponible six mois. Un coup dur pour l’équipe mais surtout pour le joueur qui espérait se relancer cette saison après un premier exercice difficile sous les couleurs tarnaises.

Pierre-Henry Broncan explique que cette rencontre aura pour objectif « de voir quarante joueurs, et de leur offrir un temps de jeu équitable avant de resserrer le groupe pour la réception de Montpellier la semaine suivante. »  Tous les pros sont convoqués, à l’exception de Geoffrey Palis, Pierre Aguillon et Wayan de Benedittis, qui défendront les couleurs du CO lors de l’étape toulousaine de l’In Extenso Supersevens.

Le match face à Montauban sera joué dans un contexte émotionnel particulier. « Ce sera pour "Ibou" donc il y aura beaucoup d’émotion, ce sera un moment particulier. C’est un match spécial que l’on va bien préparer, à la fois pour lui rendre hommage mais aussi pour valider notre préparation », conclut l’entraîneur des trois-quarts castrais.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
David BOURNIQUEL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?