L'US Colomiers veut s’évaluer avant la reprise

  • Les Columérins espèrent se racheter face aux Perpignanais pour finir leur série de matchs amicaux.
    Les Columérins espèrent se racheter face aux Perpignanais pour finir leur série de matchs amicaux. - Stephanie Biscaye
Publié le

Barragistes l’an passé, les Haut-Garonnais ont entamé leur préparation par une défaite. Contre l'Uusap, il s’agira de monter le curseur et de se tester à l’approche du championnat.

Il n’y a pas à blâmer les Columérins, défaits la semaine dernière sur la pelouse d’une équipe de Montauban entourée de son public pour l’occasion. Les Haut-Garonnais ne disputaient ici que le premier match amical d’une préparation débutée le 28 juin dernier. Alors forcément, tous les réglages n’étaient pas encore au point, et les systèmes encore maîtrisés.

Au-delà de la performance rugbystique, c’est l’état d’esprit qui a rassuré le staff. « On ne va pas dire que c’était une mauvaise impression même s’il y a, bien sûr, des choses à corriger, tempère Fabien Berneau, l’entraîneur des avants. C’était notre premier match amical du début de saison contre une équipe en reconstruction qui avait déjà fait un match avant nous. Les joueurs se sont investis et tout est en train de prendre forme. »

Malgré cela, une défaite reste une défaite et Colomiers se doit de relever la tête ce vendredi, lors d’un déplacement qui s’annonce périlleux à Aimé-Giral. Sur la pelouse du dernier champion de Pro D2, Edoardo Gori et les siens devront monter le curseur pour rivaliser et avoir une bonne base de travail avant la reprise du championnat, dans deux semaines. « Perpignan se souvient du passé, de sa saison en Top 14. Ils ne veulent pas faire la même chose. On ira là-bas pour s’évaluer », lance Fabien Berneau.

Régler la conquête

Afin d’être capables d’aller chercher un résultat en Catalogne, les entraîneurs columérins ont d’abord fait le choix d’affiner le large groupe qui s’est déplacé sur la pelouse de Sapiac la semaine passée. « Le groupe est un petit peu resserré cette fois, confirme Berneau. On avait intégré beaucoup de joueurs du centre de formation contre Montauban. »

Contre Perpignan, il s’agira donc de faire jouer une équipe compétitive, proche de celle qui débutera le championnat en fin de mois. Autre attente du staff, la conquête sera particulièrement scrutée. Chahutée à Montauban, elle fait partie des secteurs à améliorer rapidement. « La conquête a été moyenne et on doit faire mieux même en match amical », concède l’entraîneur des avants.

Ce dernier est d’ailleurs conscient de la qualité des Catalans avant la rencontre de vendredi. Ce sera avant tout un vrai test pour les Columérins, avides de s’évaluer : « On va jouer contre une équipe de Top 14, on arrive à la fin de la préparation… Il est temps de peaufiner ! Il faut se servir du match contre Perpignan pour s’évaluer et rivaliser physiquement. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Yanis GUILLOU
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?