Grenoble entre satisfactions et inquiétudes

  • Grenoble entre satisfactions et inquiétudes
    Grenoble entre satisfactions et inquiétudes Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour les Isérois, le bilan de la phase de préparation, s’il souligne une progression, laisse aussi quelques interrogations.

À la tête du staff isérois depuis le début de saison, Fabien Gengenbacher tire un bilan mitigé du nul assuré par son groupe lors du dernier match de préparation, à Oyonnax : « Nous avons lancé cette présaison avec un groupe de 47 joueurs. Il fallait intégrer de nombreux nouveaux joueurs, permettre à un nouveau staff de se mettre en place et assimiler un nouveau plan de jeu. Par rapport à notre premier match disputé à Nevers, nous sommes dans la progression, nous avons avancé dans notre travail de construction… mais il va très vite falloir rectifier un point crucial, l’indiscipline. Quatorze pénalités, un carton jaune, un rouge, c’est beaucoup trop dans un match de préparation. »

Grenoble a beaucoup perdu

Capitaine des Isérois, Steeve Blanc-Mappaz pointe lui aussi ce défaut : « Nous avons passé beaucoup de temps à défendre, ceci peut expliquer cela, mais il y a beaucoup trop d’indiscipline. » Le troisième ligne se veut néanmoins positif : « Il y a des satisfactions dans le contenu par rapport à notre premier match contre Nevers. Elles concernent l’investissement de chacun, notre niveau d’engagement. On sent une évolution. Notre préparation a été bien gérée. Les nouveaux se sont bien intégrés. Dès le départ, il était évident qu’il nous faudrait un peu de temps pour changer nos habitudes. Par rapport à ce que nous avons montré face à Oyonnax, il reste des choses à peaufiner parce que dans une semaine ce sera le même adversaire, mais à balles réelles. » Fabien Gengenbacher se projette lui aussi vers la première échéance du championnat, au stade des Alpes, face aux Oyomen : « Lors de ce match de préparation nous n’avons rien gagné, nous aurons encore beaucoup de travail cette semaine. »

Grenoble n’a rien gagné mais a certainement beaucoup perdu dans l’Ain avec le carton rouge du deuxième ligne Levi Douglas qui ne disputera pas le premier match de championnat. L’absence du talonneur Jean-Charles Orioli, touché au tendon d’Achille et obligé de quitter le terrain sur une civière, risque d’être beaucoup plus longue. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?