Saga Oyonnax - Joe El Abd : « Aller vers le haut niveau et retrouver le Top 14 »

  • Joe El Abd expose les objectifs oyonnaxiens pour cette nouvelle saison de Pro D2.
    Joe El Abd expose les objectifs oyonnaxiens pour cette nouvelle saison de Pro D2. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le manager d'Oyonnax expose les objectifs de cette nouvelle saison, et fait un point sur le recrutement.

Vous abordez votre troisième saison à la tête de l’effectif oyonnaxien. Quels objectifs avez-vous fixé à votre groupe ?

Ma première saison avec Oyonnax n’est pas allée à son terme. Lors de la deuxième, nous avons atteint notre objectif de qualification mais en chutant en demi-finale. Oyonnax Rugby est un club ambitieux qui veut aller vers le haut niveau, retrouver le Top 14. Comme la saison passée, notre objectif de départ est de jouer le haut de tableau avec, pour finalité, l’obtention d’une place qualificative. Sur le fond, nous voulons gagner le plus de match possible afin d’obtenir la meilleure place en fin de saison pour suivre l’exemple de Biarritz, voire celui de Perpignan.

Votre recrutement est l’un des moins conséquents de Pro D2 avec seulement six nouveaux joueurs intégrés dans l’effectif. Que ce choix traduit-il ?

C’est effectivement un véritable choix, réfléchi, fondé. En recrutant ces six joueurs, nous avons voulu apporter une véritable plus-value à notre groupe, sur des postes ciblés. Oyonnax, malgré ses ambitions, ne dispose pas d’un budget extensible. Quand on engage le recrutement, il faut aussi en tenir compte. Le profil recherché est défini par les qualités rugbystiques du joueur mais aussi par sa valeur humaine. Venir à Oyonnax constitue un véritable engagement qui dépasse la seule dimension sportive. Le fait de n’avoir recruté que six nouveaux joueurs doit constituer un avantage dans la mesure où cela facilite forcément la cohésion sur le terrain et en dehors, dans la vie du groupe.

Peut-on dire que vous avez cherché à recruter des Oyomen en puissance ?

Cela a fait partie de nos critères de choix et nous ne sommes pas déçus Les joueurs concernés savaient où ils venaient, ce vers quoi ils s’engageaient. Ils sont pleinement investis.

Il y a aussi, dans votre groupe, de jeunes joueurs qui se sont révélés la saison passée ?

Cette saison a été particulière. Elle nous a laissé des satisfactions, avec nos bonnes séries de début et de fin de championnat, des déceptions avec l’élimination en demi-finale mais elle nous a aussi permis, dans des circonstances particulières, de donner leur chance à de jeunes joueurs. Ils ont su saisir cette opportunité. Ils ont enchaîné les rencontres, disputé des matchs couperets. L’expérience qu’ils ont acquise constituera un atout pour eux et pour le groupe.

Le slogan « Fiers d’Oyo » reste-t-il d’actualité ?

Cette fierté fait partie de notre ADN. La saison passée, la communion avec notre public nous a manqué. Nous espérons la retrouver tout comme nous espérons renouer avec une véritable continuité d’entraînement.

Comment abordez-vous un début de saison qui s’annonce musclé ?

Lors des cinq premières journées, nous allons effectivement affronter quatre équipes qui la saison passée ont terminé dans le top 7. Ce début de saison prendra la forme d’un véritable révélateur. Nous avons hâte… et nous sommes prêts. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?