Saga Stade français - Paul Alo-Emile : « Certains m’aiment bien, d’autres préfèrent Faumuina »

  • Paul Alo-Emile, solide pilier et capitaine du Stade français.
    Paul Alo-Emile, solide pilier et capitaine du Stade français. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Nous sommes nombreux à penser que le capitaine parisien Paul Alo-Emile est le meilleur pilier droit du championnat. Quelle est sa position à ce sujet ?

Que voulez-vous vous souvenir de la dernière saison ?

Au fil des deux derniers mois de compétition, le groupe a montré qu’il avait du caractère. On s’est battu jusqu’au bout pour arracher notre place en quarts de finale. Cet état d’esprit m’a marqué. Mais il faut désormais aller plus loin.

Quelle est l’ambition, alors ?

Déjà, il faudra bien figurer en Champions Cup, une magnifique compétition à laquelle le club n’a plus participé depuis 2016. Et puis, il faudra se qualifier en championnat et faire bonne figure en phases finales. Ce ne sera pas facile : Toulon, Castres et Lyon vont eux aussi se mêler à la lutte. Nous devrons nous battre pour revenir sur le devant de la scène.

Depuis l’an passé, vous êtes le capitaine du Stade français. Aviez-vous déjà occupé ce rôle dans votre carrière ?

Une ou deux fois, quand j’avais 16 ans… Pour moi, c’est un immense honneur que m’ont donc fait les joueurs du Stade français, l’an passé.

Comment cela s’était-il produit ?

L’été dernier, nous avons fait un stage à Nice, au fil duquel nous avons parlé de l’identité du club, de son histoire, des valeurs de ce sport… Puis il y a eu un vote de la part des joueurs, pour désigner le capitaine. Et là, mon nom est sorti du chapeau. Ce fut un choc, pour moi.

Pourquoi ?

J’ai vraiment été très surpris. Jusque-là, je faisais juste mon boulot au Stade français. J’étais avant tout déterminé à tout donner sur mon job de pilier. Alors je ne m’y attendais pas, non. Je ne pensais pas que les joueurs me respectaient à ce point.

Comment jugez-vous le recrutement du Stade français ?

C’est excitant. Nemo Roleofse, l’ancien pilier droit de Nevers, m’apporte beaucoup depuis son arrivée. C’est un joueur très puissant. Romain Briatte est un joueur plein de potentiel et Clément Castets apportera beaucoup à notre collectif à son retour de blessure.

Êtes-vous impressionné par Ngani Laumape ?

Oui. Il est vraiment déterminé et son attitude est excellente, depuis la reprise des entraînements. On a tous vu de quoi il était capable sous le maillot des All Blacks ou des Hurricanes. On va maintenant découvrir sa puissance de frappe sous le maillot rose.

Est-il étrange, pour vous, de jouer aux côtés de votre jeune frère Moses ?

Oui. Jamais je n’aurais imaginé que cela puisse se produire un jour…

Pour quelle raison ?

Moses a presque dix ans de moins que moi… Je pensais que nos carrières ne se croiseraient jamais. Pour moi, c’est un bonheur intense de l’avoir à mes côtés.

Comment est-il arrivé au Stade français, au juste ?

Je n’ai jamais voulu interférer dans la carrière de mon petit frère. Un jour, son agent a simplement contacté les dirigeants du Stade français, puis a envoyé une vidéo de Moses à Pascal Papé (ancien directeur de la formation, N.D.L.R.). Après ça, Pascal est venu me voir à l’entraînement et m’a dit : « Paulo, on va faire venir ton frère ! » Je ne m’y attendais pas. Je pensais que c’était juste un rêve, tellement c’était beau…

Beaucoup de gens pensent que vous êtes le meilleur droitier du championnat. Êtes-vous d’accord ?

(il se marre) Chacun a son opinion. Certains observateurs m’aiment bien, d’autres préfèrent Charlie Faumuina, Ben Tameifuna ou Uini Aotnio. Moi, j’essaie juste de faire mon job de la meilleure des façons. Quoi qu’il en soit, j’ai beaucoup progressé au niveau de ma tenue de mêlée.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Marc Duzan
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?