Hyères-Carqueiranne (Fédérale 1) : du renfort de qualité

  • Les Varois sont à pied d’œuvre sur le terrain pour préparer le premier déplacement à Rumilly, le 5 septembre.
    Les Varois sont à pied d’œuvre sur le terrain pour préparer le premier déplacement à Rumilly, le 5 septembre. Photo DR
Publié le

Outre l’ancien pilier professionnel Loni Uhila, le RCHCC accueille le retour sur le banc de Patrick Pézery, l’ancien manager de Narbonne promu en Pro D2 et présent lors du titre en 2017.

Le club varois n’a pas chômé pendant l’intersaison. Dans une Fédérale 1 toujours plus dense malgré la création de la division Nationale, où les clubs s’arment pour intégrer la future Nationale 2, les Varois ont réussi à bien renforcer leur équipe. Deux joueurs référencés au plus haut niveau ont signé : le centre néo-zélandais Rudi Wulf et le pilier tonguien Loni Uhila. Le premier, revenu en mars au RCT pour terminer sa carrière professionnelle devait amener son professionnalisme loué dans tous les clubs où il est passé.

Las, une blessure au tendon d’Achille a finalement forcé le double champion d’Europe à raccrocher les crampons définitivement. « C’est un coup dur en pleine préparation, regrette le manager Grégory Le Corvec. Mais nous allons faire avec et nous adapter. » Le deuxième apportera bien son expérience et sa puissance. Pour accompagner cette recrue de poids, le RCHCC a activé la filière roumaine, avec le capitaine de la Roumanie, le troisième ligne André Gorin, en provenance de Bayonne, mais aussi l’arrière Ionel Melinte et le demi de mêlée, Julien Bartoli, qui évoluaient tous les deux en Roumanie la saison dernière. Et il ne faut pas oublier les talonneurs allemand Michaïl Tyumenev (Nice) et sud-africain Elandré Huggett (Narbonne).

De la Bourgogne aux Alpes

Mais la plus belle recrue est peut-être sur le banc. Ce recrutement international est en effet complété par l’arrivée sur le banc de Patrick Pézery, l’entraîneur des avants lors du titre de champion de France de Fédérale 2 en 2017. également coach des avants de Provence Rugby lors de l’accession en Pro D2 en 2018, il arrive de Narbonne, promu en Pro D2, où il assurait le rôle de manager la saison dernière.

« Nous avons fait de belles choses ensemble, rappelle Grégory Le Corvec. Il a eu de très bons résultats ces dernières années, que ce soit à Aix-en-Provence ou bien à Narbonne. Nous avons toujours gardé le contact. Il a toujours été intéressé par le projet. Il voulait revenir dans la région et il est très heureux de nous avoir rejoints. » Le challenge sera donc d’intégrer la future Nationale 2 mais aussi de reprendre le fil après deux saisons tronquées.

Il faudra le faire dans une poule dense, orienté vers le nord, au grand regret du président Alain Brenguier. Les premiers échos emmenaient le RCHCC, et son voisin seynois, plutôt du côté du Sud-Ouest. Finalement, ils vont remonter le long de la vallée du Rhône, jusqu’en Bourgogne, du côté de Mâcon et Beaune et dans les Alpes. « Nous allons passer huit fois à côté de Nîmes sans s’arrêter, regrette le dirigeant. Nous trouvions que la première poule proposée était plus équilibrée… Dans notre poule, 80% des clubs veulent monter ! »

Outre ce désagrément, le dirigeant s’inquiète. Si la reprise du groupe premier s’effectue le plus normalement possible, compte tenu des conditions, le reste des composantes du club pourrait être affectée, à commencer par les bénévoles : « La Covid a déstabilisé beaucoup de personnes. Plusieurs sont allés voir ailleurs, ont trouvé de nouveaux centres d’intérêt. Mais nous trouverons de nouvelles âmes charitables. La seule chose qui me tarde est de rejouer au rugby. »

Si tout se passe bien, ce devrait pouvoir se faire le 5 septembre à Rumilly. Les plus déterminés, comme le président, pourront déjà assouvir leur passion au mois d’août, avec deux matchs de préparation programmés contre le voisin niçois. Vivement la reprise.

Rugby Club Hyères-Carqueiranne-La Crau

Date de création : 2000
Nombre de licenciés : 600
Plus haut niveau atteint :  Fédérale 1
Palmarès : Champion de France Fédérale 2 : 2017. Champion de France Fédérale 2B : 2003. Champion de Côte d’Azur-Corse Troisième Série : 2015.
Budget : 1 millions d’euros

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?