À Lyon, « Basta » is back

  • Mathieu Bastareaud va retrouver les terrains avec Lyon.
    Mathieu Bastareaud va retrouver les terrains avec Lyon. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après une semaine de mauvaises nouvelles, le retour de Mathieu Bastareaud ressemble à une bénédiction pour un Lou désireux de retrouver des ondes positives.

On le sait depuis Jacques Chirac : les emmerdes, ça vole toujours en escadrille. Les Lyonnais ne diront pas le contraire, bien conscients que le début de saison qui se profile s’annonce de tous les dangers. Parce que le fait de démarrer un championnat à domicile n’est jamais un cadeau, d’abord, ainsi que le Lou a pu le vérifier la saison dernière face au Racing (23-27), en traînant cette défaite inaugurale comme un boulet. Encore moins lorsqu’il s’agit d’affronter un gros bras comme l’ASM, en pleine opération reconquête. Et encore moins après avoir affronté ce même adversaire une semaine plus tôt, lors d’un match de préparation aux faux-airs de traquenard. « Et encore moins quand il vous manque huit joueurs internationaux (Gomez-Kodela, Bamba, Géraci, Taofifenua, Cretin, Couilloud et Barassi), plus certaines absences qui n’étaient pas prévues, souriait pince-sans-rire le manager sportif Pierre Mignoni. Mais bon, on ne va pas se plaindre, on commence à être habitués à ces coups du sort. » 
Une référence, évidemment, à l’absence du meilleur marqueur de la dernière saison, Josua Tuisova, retenu aux Fidji par la covid-19. « Il est considéré comme cas contact et en quarantaine aux Fidji, on attend le résultat de son test avec impatience sachant qu’il ne l’avait pas contracté avec nous la saison dernière, mais pour le moment, on ne sait pas exactement quand il pourra revenir. » Une différence notable avec le All Black Lima Sopoaga qui n’a pas encore rejoint non plus la capitale des Gaules, mais pour des raisons. « Concernant Lima, c’est un deal que nous avons passé avec lui depuis le début de ne pas l’attendre avant le mois de septembre, car il avait à faire cet été en Nouvelle-Zélande, où il n’avait pas pu rentrer pendant très longtemps à cause du covid. » Reste que, mis bout à bout, les raisons de se montrer optimiste ne sont pas légion dans le camp lyonnais…

Mignoni : « Il ne jouera que quelques minutes »

Dans ces moments critiques ? On se raccroche naturellement comme on le peut aux bonnes nouvelles, et en l’espèce, les Rhodaniens en on reçu deux pour le prix d’une cette semaine. On veut bien entendu parler du retour aux affaires des numéros 8 qui ont tant manqué en fin de saison dernière, à savoir le néo-zélandais Jordan Taufua et surtout celui de Mathieu Bastareaud, disparu des radars depuis le 27 décembre dernier à Brive, et revenu en un temps record de sa rupture du tendon rotulien. « Mathieu ne jouera que quelques minutes, il ne s’agira pour lui que d’une reprise du contact, précisait Mignoni. Il n’avait pas pu participer à notre entraînement contre Nevers et aurait été trop juste pour le match qui a été annulé face à Toulon. Mais quoi qu’il arrive, on est très heureux de le retrouver si tôt car il a énormément travaillé pour revenir avec nous. En attendant, Jordan qui a pu reprendre un peu plus tôt est dans une très bonne forme, et nous comptons beaucoup sur lui pour le début de saison. » Autant pour faire avancer l’équipe que pour générer de nouvelles ondes positives... 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?