Clermont s'apprête à jouer un match amical particulier face à Lyon

  • Toujours en l'absence de Camille Lopez, absent pour raisons médicales, c'est la recrue venue du Munster JJ Hanrahan qui sera chargée de lancer le jeu clermontois face au Lou à Issoire, afin de parfaire son entente avec Morgan Parra à une semaine du début du championnat contre le même adversaire
    Toujours en l'absence de Camille Lopez, absent pour raisons médicales, c'est la recrue venue du Munster JJ Hanrahan qui sera chargée de lancer le jeu clermontois face au Lou à Issoire, afin de parfaire son entente avec Morgan Parra à une semaine du début du championnat contre le même adversaire Vincent Duvivier - Vincent Duvivier
Publié le

Opposée à son futur adversaire pour l’ouverture du top14, l'ASM devra résoudre la délicate équation de s’engager à fond sans totalement dévoiler son jeu.

À chaque intersaison ou presque, c’est la même histoire. On anticipe, on prévoit et bim, l’ordinateur de la LNR vous joue un vilain tour, en dévoilant par surprise pour la première journée un « match retour » de votre dernier match amical. C’est en tout cas ce qui est arrivé aux pauvres Clermontois et Lyonnais, tout dépités de découvrir qu’ils allaient se rencontrer en ouverture du Top 14, une semaine après leur dernier tour de chauffe, ce vendredi à Issoire. « Bien sûr que nous avons tiqué en voyant le calendrier, souriait l’entraîneur des trois-quarts Xavier Sadourny. Mais très sincèrement, on est vite passé à autre chose, parce qu’on sait très bien que la vidéo est aujourd’hui omniprésente et qu’à n’importe quel moment de la saison, on affronte des adversaires qui nous connaissent par cœur. »

Se dévoiler sans tout montrer

Reste que le contexte de ce match ne sera évidemment pas anodin, qui verra les deux équipes chercher à réviser leurs gammes tout en en dévoilant le moins possible dans l’optique de la semaine prochaine… « Sur l’investissement, on attend évidemment des joueurs un engagement total parce que ce sera une opportunité pour tout le monde de se montrer et de marquer des points aux yeux du staff, précisait Sadourny. Sur tout ce qui relève du fond de jeu, c’est pareil, on ne peut rien cacher. Les seules choses que l’on peut garder en réserve pour la première journée, éventuellement, c’est un lancement de jeu, une touche… Mais ça reste très marginal. On ne peut pas se permettre de calculer quoi que ce soit ni de jouer dans la demi-mesure. Ce match se jouera à balles réelles, d’autant qu’il ne s’agira que de notre deuxième match amical et que les Lyonnais joueront leur seule rencontre de préparation, même s’ils ont aussi réalisé un entraînement commun avec Nevers. »

Toujours sans Lopez

L’enjeu, alors ? Il résidera, pour les Clermontois, à jouer rien moins qu’un vrai match de rugby après avoir quelque peu cédé à la tentation de la « baballe » la semaine dernière contre Aurillac. « Comme souvent lors des matchs amicaux, nous avons manqué d’alternance et quelque peu surjoué, soulignait Xavier Sadourny. Là, il s’agira tout simplement de se rapprocher d’un vrai match de rugby, en s’adaptant réellement à ce que propose la défense et l’attaque adverses, en respectant le jeu et en jouant dans les bonnes zones. » Ce sera sans Camille Lopez, toujours absent pour raisons médicales, mais avec l’Irlandais JJ Hanrahan pour confirmer ses bonnes dispositions entrevues face à Aurillac. D’autant plus important qu’à Gerland la semaine prochaine, le capitaine auvergnat pourrait encore manquer…
 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?