Segonds pourra jouer le derby, huit autres Bleus « libérés »

  • Segonds pourra jouer le derby, huit autres Bleus « libérés »
    Segonds pourra jouer le derby, huit autres Bleus « libérés » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

La demande de dérogation des clubs pour aligner, lors de la reprise, les internationaux n’ayant pas joué en Australie a été accordée. Ce qui rebat quelques cartes.

Le bureau fédéral de la FFR et le comité directeur de la LNR ont convenu, mardi soir, d’accorder une dérogation pour les joueurs du XV de France ayant été sélectionnés lors de la Tournée 2021 en Australie sans avoir participé à une seule rencontre : ceux-ci pourront donc prendre part à la première journée de Top 14. Étaient concernés Patrick Sobela (Lyon), Etienne Fourcade, Tani Vili, Alivereti Raka (Clermont), Romain Buros (Bordeaux-Bègles), Gervais Cordin (Toulon) et Clovis Le Bail (Pau), Florent Vanverberghe (Castres) et Joris Segonds (Paris). Ce dernier pourra notamment disputer le derby francilien du 4 septembre alors que les soldats roses, privés de Nicolas Sanchez, craignaient de ne pouvoir disputer cette rencontre sans ouvreur confirmé.

Une dérogation qui ne fait pas l’unanimité

« Suite aux demandes de dérogations des clubs pour les joueurs (9) n’ayant participé à aucune des rencontres de la tournée en Australie de prendre part à la première journée de Top 14 et suite à l’accord intervenu au sein de la commission paritaire de la Convention collective du rugby professionnel, le comité directeur de la LNR. s’est réuni ce jour pour entériner cette demande, a expliqué la LNR dans son communiqué. Le président de la FFR, Bernard Laporte, a souhaité convoquer dans la foulée un bureau fédéral exceptionnel pour convenir, en parfait respect de la santé des joueurs, de valider la modification de l’article 2 de l’avenant n° 7. » Cette dérogation, si elle peut sembler répondre à une demande légitime des clubs concernés, n’a pas pour autant fait l’unanimité lors des discussions ayant eu lieu lundi soir. Certains dirigeants estiment en effet que les règles du jeu sont modifiées en cours de route. Il s’agit en tout cas d’un pas effectué par la Fédération en direction des clubs.

À noter toutefois que les équipes concernées auront « une semaine sans présence au club à accorder au joueur à une date fixée en concertation entre ce dernier et le club, mais obligatoirement avant le 28 novembre 2021. » 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?