Godignon : « On est là pour déjouer les pronostics »

  • Godignon : « On est là pour déjouer les pronostics »
    Godignon : « On est là pour déjouer les pronostics » MIDOL - MIDOL
Publié le

Le nouveau manager de Rouen s'exprime sur les objectifs de la saison normande. S'il ne veut pas faire de plans sur la comète, il entend bien déjouer les pronostics. 

C’est la semaine de reprise, comment vous sentez-vous ? Et comment va votre groupe ?

Tout va bien, le soleil est revenu cette semaine, avec des températures qui vont nous permettre de travailler en conditions réelles de ce que nous allons trouver à Carcassonne ce soir. La préparation, c’est toujours un moment agréable, pour se retrouver, construire un projet, mais rien ne vaut de l’appliquer sur le terrain en condition de match.

Carcassonne justement, c’est souvent dur à jouer avec une grosse défense, même s’ils ont perdu des joueurs cadres (Meite, Koffi), à quoi vous attendez-vous ?

Commencer par eux, on sait que ça va être dur. Ils sont très forts chez eux, j’en ai des souvenirs douloureux avec Brive. Il faudra répondre à l’intensité proposée et être en éveil pendant quatre-vingts minutes.

Y a-t-il justement un plan de jeu prévu pour trouver des espaces pour jouer ?

Vous vous doutez bien que je ne vais pas tout vous dire. Mais le plus important c’est de répondre au combat. Eux aussi ont vu leur effectif se modifier, il va donc y avoir un temps d’adaptation, mais il faudra ne pas trop se laisser endormir. Être capable de produire et d’appliquer ce que nous avons travaillé, c’est ce que j’attends.

Vous fixez-vous un objectif de points par bloc ou prenez-vous les matchs les uns après les autres ?

Bien ou mal démarrer, cela influe forcément sur la suite, après « le match par match » me va bien. Ce qu’il ne faut pas c’est courir après les matchs pour tenter de se sortir de la zone rouge. Sur ce premier bloc, on part dans l’inconnu, donc on ne peut pas se fixer d’objectif, juste de prendre des points partout où on le pourra. Le jeu du match à domicile ou à l’extérieur, des points à prendre ici ou là, il faut s’enlever cette tâche-là.

Rouen a plus d’armes cette saison, peut-on dire que Rouen avance caché avec la volonté de faire mieux ?

Caché, non pas vraiment, les deux dernières saisons ne nous permettent pas de dire ça. L’objectif est de faire mieux que 14e, c’est ce que j’ai dit, mais les pronostics nous mettent plus vers les relégables que les six premiers aujourd’hui. Mais rassurez-vous, on est là pour déjouer les pronostics. C’est un marathon de trente journées, même si la saison est bien étalée, avec un retour des blocs de cinq matchs.

Ça semble compliqué de faire des projections sur qui sera où en fin de saison alors ?

Si on se base sur l’année passée, Carcassonne est à deux doigts de se qualifier pour les play-off, personne ne les voyait là, Nevers est parti fort et s’est écroulé, idem pour Aix, pour d’autres raisons. Donc à l’instant où nous parlons, je me garderais bien de faire des plans sur la comète.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Gaël LECŒUR
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?