Narbonne : relever ce premier défi

  • Narbonne : relever ce premier défi
    Narbonne : relever ce premier défi MIDOL - Aurelien Delandhuy
Publié le

Après une préparation satisfaisante malgré les défaites, il est l’heure de retrouver la pro d2. Un premier match qui aura des allures de fête pour les Audois, sans en oublier l’objectif principal : une victoire (déjà) impérative. 

Le grand soir est arrivé. Cette fois on peut le dire, le Racing club narbonnais va faire ses premiers pas en Pro D2 depuis sa descente, en 2018. C’est sur la pelouse du stade d’honneur du Parc des Sports et de l’Amitié, entourés de leurs supporters que les Orange et Noir vont commencer à écrire leur nouvelle histoire. Si les matchs de préparation contre Béziers et Valence-Romans se sont soldés par deux défaites, tout cela n’est finalement qu’anecdotique pour le staff qui reste satisfait des intentions de jeu et de l’état d’esprit au sein du groupe : « En toute honnêteté, le groupe n’est pas du tout affecté par ces deux défaites. On est tous conscients que ce n’était que des matchs de préparation et que le réel objectif, c’est celui du 27 août. Il n’y a donc pas de fébrilité ou de remise en question au niveau de ces matchs amicaux. On reste très satisfaits de ce que l’on a pu voir sur le terrain, ces dernières semaines. On a un groupe qui est très solidaire, dans la continuité de sa montée. Quand on fait monter un club, ce n’est pas anodin, cela crée des liens. Ces liens-là, je peux les retrouver sur le terrain et sur la défense comme contre Béziers », explique Sébastien Logerot, entraîneur de la défense. De cette préparation ressortent également les performances des jeunes, qui ont su se faire une place dans l’effectif professionnel et qui seront à coup sûr une arme supplémentaire pour exister en Pro D2.

Commencer sur une bonne note

Si le défi qui attend le RCN cette saison est de taille, ce premier match contre Mont-de-Marsan est d’autant plus important pour le staff comme pour les joueurs : « Les objectifs sont clairs, la victoire est impérative. Je n’ai pas envie de dire quelle qu’en soit la manière, mais le plan comptable est essentiel. Dès la reprise, notre objectif était d’être prêt et de gagner ce premier match de championnat. Il faut bien commencer ce bloc. On connaît l’adversaire, on sait que c’est une équipe qui est habituée à cette Pro D2 et qui maîtrise son rugby. On est très respectueux de notre adversaire mais on a tout de même envie d’en découdre et de se mesurer à ce championnat, qui va être un véritable marathon. J’espère que les joueurs seront prêts à combattre ensemble, sur ce match. Mais je n’ai pas trop de doutes », assure encore l’entraîneur. Le décor est posé, maintenant il n’y a plus qu’à…
Une chose est sûre, quoi qu’il arrive ce match aura une saveur particulière. Le président Gilles Belzons ne s’en cache pas : « J’ai presque envie de dire qu’il faut évacuer la pression sur ce match et se dire que cela doit avant tout être une fête. La fête du rugby, de ce retour en Pro D2, de ce premier match à domicile avec nos supporters doit l’emporter sur le côté lourd de la chose. La peur de cette première échéance doit se transformer en envie d’aller chercher une victoire pour les joueurs et de fêter ce retour en Pro D2 ». Ce vendredi soir sera une fête, quoi qu’il advienne. Mais la victoire restera nécessaire pour faire le plein de confiance et se lancer à pleine vitesse dans ce championnat intraitable.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Manon Moreau
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?