Vannes veut envoyer un signal fort

  • Vannes veut envoyer un signal fort
    Vannes veut envoyer un signal fort Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Malgré une reprise plus tardive, Vannes aborde son championnat avec la ferme intention de l’emporter d’entrée à Nevers

Le RC Vannes le sait. Il fait partie désormais des clubs huppés de ce championnat de Pro D2. Il sait plus encore qu’il sera attendu au tournant à chaque sortie, que ses adversaires viendront à Vannes avec l’unique et seule ambition de le faire tomber.
Dans l’entourage proche du club, on regarde tout cela avec un certain détachement. Le verbe est une chose, la réalité du terrain en est une autre. N’empêche, au fond d’eux mêmes, les joueurs espèrent bien réaliser un gros coup ce vendredi à Nevers. « Ils nous attendent. Depuis plusieurs jours, les joueurs neversois ne pensent qu’à ça, à nous battre car la saison dernière, ils ont mangé l’herbe du Pré-Fleuri contre nous et réalisé un nul au match retour à Vannes », confie avec un large sourire Maélan Rabut. Et le fait que Grenoble, Bayonne, Oyonnax (à domicile), suivent au calendrier ne l’émeut pas pour autant. « Au moins on sera vite dans le bain avec ces grosses oppositions. C’est pas plus mal ».

Lui et ses camarades se disent prêts à affronter une équipe qui ne fait pas mystère de ses ambitions de participer à la phase finale dont elle a été privée la saison dernière pour avoir raté quelques rendez-vous importants à domicile. « Les matchs amicaux nous ont permis de nous situer physiquement même si, sur la fin de match contre Jersey, on a un peu pioché. Je ne suis pas inquiet. Nous nous sommes mis en mode compétition toute cette semaine. On saura répondre au défi physique qui nous attend », ajoute le centre vannetais.

Physiquement prêt

La rencontre pourrait alors se jouer à nouveau sur les ballons portés, secteur de jeu où les deux formations ont de solides arguments et une crédibilité unanimement reconnue. « Aller gagner au Pré Fleuri ce serait déjà un gros coup. Ce serait aussi un signal fort envoyé à toutes les équipes de ce Pro D2 », ajoute le centre vannetais. Des intentions aux actes, il n’y a qu’un pas… à franchir ce soir en terre hostile.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier LE PALLEC
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?