Amateurs - Des Séronnais ambitieux

  • Les dirigeants de l’USC, autour de la présidente Anaïs Merly, au centre.
    Les dirigeants de l’USC, autour de la présidente Anaïs Merly, au centre.
Publié le

L’USC a accepté la promotion administrative proposée par la Ligue Occitanie cet été avec le désir d’arracher la qualification.

L’US Castelnau Bastide 117 a beau évoluer en Deuxième Série, il n’en demeure pas moins qu’en Ariège, il jouit d’une légitime notoriété. C’est le club de cœur de notre ancien rédacteur en chef, Henry Nayrou, avec lequel il a été sacré champion régional de Troisième Série en 1967 aux dépens de Tarascon. Chaque année, la structure est mise à l’honneur lors des traditionnelles "Rencontres en Séronnais".

Promotion administrative

Quant au club, il est bien portant : la saison écoulée, au sein de sa poule de Troisième-Quatrième Séries, l’équipe fanion avait marqué son territoire en empochant quatre victoires en autant de rencontres. Malheureusement, l’arrêt des compétitions a certainement privé les Ariégeois d’un printemps radieux. "Le début de saison était vraiment encourageant, déclare la présidente Anaïs Merly. Mais l’arrêt des compétitions a été un coup dur. Je pense que nous avions les moyens de faire quelque chose de positif. Notre effectif avait été rajeuni et il y avait vraiment de la qualité."

Si la saison fut prématurément arrêtée, le groupe cher à Mathieu Sugner et Ludovic Borgès n’a pas jeté l’éponge, bien au contraire. "Une fois que nous avons pu reprendre les entraînements, il y avait près de trente joueurs", poursuit la présidente. Lors de la mise en place de la saison à venir, le club s’est vu proposer une promotion administrative en Deuxième Série par la Ligue d’Occitanie. En accord avec les joueurs, le bureau et les dirigeants, l’USC a décidé de relever le défi. "Nous avons fait le choix d’évoluer à ce niveau de compétition, renchérit Anaïs Merly, mais pas pour y faire de la figuration. Nous visons la qualification. Après la frustration de la saison passée, les joueurs sont vraiment motivés."

Depuis le mois de juillet, ils ont repris le chemin de l’entraînement. Et pour leur première rencontre amicale de la saison, ils ont dominé 12 à 7, samedi soir, l’équipe B du Val XV (Le Mas-d’Azil, Daumazan, Montesquieu). Désormais, ils attendent le 26 septembre, date du premier match officiel à la Tour-du-Crieu-Verniolle pour un beau derby ariégeois.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?