L’UBB a pris son pied

  • L’UBB a pris son pied
    L’UBB a pris son pied Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Bordelais avaient le sentiment de vivre un vrai test à l’extérieur. Ils ont joué comme en Top 14, en tentant les pénalités.

Christophe Urios n’aime pas le terme de match "amical" et préfère celui de "préparation". Jeudi soir, il est apparu plutôt satisfait. Ce Pau - UBB a eu de la tenue, c’était un vrai duel de Top 14. Seul bémol, le refus des Palois de tenter leurs pénalités de la première période. Dans un match de championnat, ils l’auraient fait et la physionomie de la partie en aurait été largement modifiée. Les Bordelais ont emporté le morceau (33-24), avec un ultime essai du jeune Romain Darchen sur une passe au pied magistrale de François Trinh-Duc. Puis, peu après, le nouvel ouvreur bordelais ajouta la pénalité de l’estocade. On a senti Urios heureux parce que son équipe a gagné la palme de l’efficacité près des lignes, l’un de ses dadas. Son vis-à-vis Sébastien Piqueronnies l’a même reconnu.

Ce genre de rencontres a permis aussi de savourer quelques gestes éclatants : la remise intérieure de Jalibert pour l’essai de Seuteni ou cette passe volleyée en hauteur de Mathias Colombet pour Jack Maddockx. Colombet fut une vraie satisfaction côté béarnais. Après une période de spécialisation à VII, il a montré qu’il avait son mot à dire à XV. Il est, pour l’anecdote, un ami de jeunesse de Romain Buros, l’arrière de l’UBB absent jeudi.

Sur un plan collectif, on accordera notre préférence à la séquence girondine qui aboutit à l’essai de Ben Lam (34e), après un joli balayage et une bonne intervention d’Alexandre Roumat sur l’aile droite. Belle démonstration de maîtrise collective. On a senti les Bordelais un poil au dessus, c’est incontestable, même si Pau a su marquer trois essais. « C’est la différence entre une équipe déjà construite et une en construction », diagnostique Piqueronnies. « Oui, c’est une victoire importante, reconnaît Urios. J’attache beaucoup d’importance à ces matchs de préparations alors que certains s’en foutent. Mais chacun a le droit de penser ce qu’il veut. C’était une rencontre difficile, je l’ai vécue comme un premier test à l’extérieur car on ne peut pas dire qu’à Lille, face au BO, nous étions à l’extérieur. Nous avons été costauds mais avec plein d’imperfections. Je regrette notamment que nous n’ayons pas su lancer le jeu, c’était l’une de nos missions. Nous avons aussi pris des essais trop facilement, après du jeu au pied. »

Mais le "boss" de l’UBB ne voulait pas faire la fine bouche. Ce succès préparatoire avait de la valeur : « Nous avons été cohérents, même si nous avons fait des erreurs. Nous avons quand même su faire de bons enchaînements avec ce superbe essai. On avance… Mais on sait que la semaine prochaine, ce sera autre chose. Il y aura forcément davantage de jeu au pied, par exemple. Aujourd’hui, on en a peu vu. Mais nous avons tiré au but; alors, le public n’était pas content mais c’était une façon de nous préparer aussi. Les buteurs aussi ont besoin de se retrouver dans de vraies situations de match parce que ça fait trois mois qu’ils ne l’ont pas fait. À Lille, nous n’avions pas tenté les pénalités. Aujourd’hui, les joueurs avaient décidé de le faire dans les 40 mètres et entre les lignes des 15 mètres (en largeur, N.D.L.R.). Tout ce qui était au-delà et dans les angles devait être tapé en touche. »

Reste la discipline, secteur si délicat à analyser. « À Lille, nous avions fini à huit fautes, c’était bien. Aujourd’hui, ça l’était moins (douze à notre pointage).Alors qu’est-ce qu’on fait ? Nous sommes très vigilants, nous faisons intervenir un arbitre une semaine sur deux à l’entraînement. Je préfère gagner un match en ayant été un peu indiscipliné mais je le reconnais, pour les matchs de fin de saison, ça peut-être un problème. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jérôme PREVOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?