Le MHR a des habitudes à changer

  • Le groupe montpelliérain doit changer ses habitudes.
    Le groupe montpelliérain doit changer ses habitudes. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Souvent défaits pour leur premier match de la saison, les cistes doivent se débarasser de cette mauvaise habitude pour lancer le nouvel exercice.

Il est certaines manies dont il vaut mieux se débarrasser au plus vite. Au sujet de Montpellier, on en voit deux, qui ont plombé la saison des Cistes l’année dernière : la première, c’est l’indiscipline. Les hommes de Philippe Saint-André ont concédé plus de pénalités que les Agenais qui ont pourtant vécu un long et douloureux calvaire. La deuxième, c’est le fait de perdre d’emblée lors de la première journée (lire chiffre ci-dessous). Trois ans que cela dure ! L’année passée, les coéquipiers de Guilhem Guirado, alors dirigés par Xavier Garbajosa, avaient d’emblée été surpris par la Section paloise et sa mêlée dominatrice. Cette défaite inaugurale avait laissé des traces dans les têtes héraultaises. La suite, vous la connaissez… Voilà pourquoi les joueurs du MHR ne veulent pas revivre pareille mésaventure : "Les trois premiers matchs, soit le déplacement à Toulon et les réceptions de Brive et Toulouse seront déterminantes, martelait cette semaine le manager Philippe Saint-André. Il faut coller au peloton de tête et ne pas faire comme l’année dernière."

Pour l’heure, Montpellier n’a pas encore connu le succès puisqu’ils ont concédé deux défaites en amical contre l’Usap et le Stade français. Mais il ne faudrait pas accorder trop de crédit à celles-ci, tant le staff n’avait pas aligné (et maintenu pendant 80 minutes) son XV majeur…

Mercer, Tauleigne et Doumayrou titulaires

Cette fois, le MHR va sortir ses muscles. Car il sait la tâche qui l’attend dans le Var, et ce même si le RCT a concédé une large défaite contre le Stade toulousain la semaine dernière : "Je n’accorde que peu de crédit à ce genre de résultat, balaie PSA, les matchs amicaux, tout dépend de ce que les staffs veulent en faire. Les Toulonnais vont rejouer devant leur public, Patrice Collazo les aura motivés comme jamais, l’ambiance va être incroyable. Ce sera un sacré test de caractère pour notre équipe." Quand on se rend dans ce genre d’endroit, mieux vaut être équipé : cela tombe bien, le MHR devrait aligner d’emblée ses meilleures recrues comme l’Anglais Zack Mercer en huit, flanqué de Marco Tauleigne, et Geoffrey Doumayrou au centre.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Simon VALZER
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?