Pour Brive, c’est déjà capital !

  • Les Brivistes d’Enzo Hervé et Kitione Kamikamica veulent réussir leur début de saison. Pour cela, il ne faudra pas tomber dans le piège perpignanais. Photo Aurélien Delandhuy
    Les Brivistes d’Enzo Hervé et Kitione Kamikamica veulent réussir leur début de saison. Pour cela, il ne faudra pas tomber dans le piège perpignanais. Photo Aurélien Delandhuy
Publié le

Comme la saison dernière, le CAB va recevoir deux concurrents directs lors des troisièmes premières journées. ça commence dès samedi avec la réception du promu catalan.

Mi-juillet, les supporters corréziens n’ont pas tous vécu de la même façon l’annonce du calendrier. Certains étaient heureux de commencer par la réception du promu perpignanais, d’autres, plus sur la réserve, ont vu là un match piège par excellence dès la première journée à domicile… « Il faut être prêt quel que soit l’adversaire, prévient Jeremy Davidson. Le niveau du Top 14 est homogène. Perpignan, comme tous les promus, arrive le couteau entre les dents. Ils vont s’envoyer de partout, avec la confiance acquise en dominant largement le Pro D2. »

Une chose est sûre : une défaite à domicile contre le promu ferait déjà tache alors que le Top 14 est de plus en plus dense. Pour éviter ce traquenard tendu par les Catalans, les Brivistes devront gommer les erreurs décelées lors des matchs de préparation contre le Stade français (10-12) et le Racing 92 (17-19). « Les deux matchs de préparation nous ont permis de faire une revue d’effectif, détaille le manager nord-irlandais. C’est important que les joueurs aient 80 minutes avant de reprendre le championnat. Mais samedi ce sera tout autre chose, je veux voir une équipe qui se connaît… Nous pourrons compter sur le retour de plusieurs cadres comme Mitch Lees, Kiti Kamikamica, les Géorgiens, Peni Narisia ou encore Axel Muller. »

Se souvenir de la saison passée

Les Brivistes pourront s’appuyer sur l’expérience de la saison passée où ils avaient battu de fort belle manière l’Aviron bayonnais, déjà un concurrent direct (42-23) tout en laissant filer le point de bonus offensif en deuxième mi-temps. Une première victoire qui avait bien lancé Saïd Hirèche et ses partenaires. Ces derniers enchaînant un bon point de bonus défensif sur la pelouse de Bordeaux avant de battre Pau lors de la troisième journée. Des Béarnais que les Corréziens retrouveront une nouvelle fois dans deux semaines, au même stade du championnat… « Mais attention, les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas toujours. Cette intersaison a été beaucoup plus courte que la précédente, fait remarquer Jeremy Davidson. Je ne serais pas surpris qu’il y ait des surprises dès ce week-end. Nous ferons les comptes à la fin du bloc.»

Une série de dix matchs que les Brivistes seraient inspirés de commencer par une victoire contre Perpignan ce samedi !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Romain Lafon
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?