Le BO a réussi son retour en Top 14

  • Brett Herron a réussi ses débuts avec le BO
    Brett Herron a réussi ses débuts avec le BO Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

En battant l’UBB (27-15), le Biarritz olympique a fait forte impression pour son premier match de la saison.

Poussé par un stade Aguiléra plein à craquer, le BO n’a donc pas manqué son retour dans l’élite du rugby français. Il l’avait quittée il y a sept ans, par une défaite contre l’UBB. Il l’a retrouvée en triomphant face à ces mêmes bordelais et a, ainsi, prolongé l’euphorie dans laquelle il se trouve depuis quelques mois. Meilleur dans tous les secteurs du jeu, le club basque a littéralement étouffé son adversaire dès la première minute et a fait preuve d’une solidarité défensive remarquable pour l’emporter. Les quelques plaquages appuyés distribués par Francis Saili en sont l’illustration parfaite. « C’est une première vraiment réussie en termes de résultat, déjà, mais aussi au niveau de l’état d’esprit et de l’intensité qu’on a su mettre sur ce match, affirme le demi de mêlée Barnabé Couilloud, très propre pour sa première en Top 14. C’est important de démarrer la saison comme ça. Ça nous met dans une bonne dynamique et nous allons essayer de faire perdurer ça, même si ça ne sera pas facile tous les week-ends. »

Grâce à trois essais signés Herron, Peyresblanques et Lonca, les rouge et blanc ont fait la course en tête pendant toute la rencontre et n’ont jamais vraiment été inquiétés. D’ailleurs, les Basques menaient 27-3 à dix minutes de la fin. « Je ne dirais pas qu’on leur a roulé dessus, mais qu’on a été supérieurs au niveau de l’engagement et de l’état d’esprit, poursuit le numéro neuf. Ça a tourné de notre côté. On n’a pas marqué de grands essais, on a su être opportuniste quand on a eu les occasions. »

17 points pour Herron !

Passé ce match, force est de constater que les rouge et blanc ont su surfer sur la dynamique de la montée pour l’emporter. Ils ont aussi été bien aidés par l’apport de leur recrue Brett Herron. L’ouvreur, qui a joué l’intégralité de la rencontre, s’est en effet montré à son aise au stade Aguiléra. Précis au pied dans l’exercice du tir au but (5/5), intéressant dans le jeu courant et auteur d’un essai, l’ancien numéro dix des Harlequins a, lui aussi, réussi sa première. Avec ce succès inaugural, les rouge et blanc font le plein de confiance et démarrent donc ce Top 14, comptablement, de la meilleure des façons. Ainsi, c’est avec quelques certitudes supplémentaires et une grosse envie qu’ils iront défier Perpignan dans une semaine.

Pablo Ordas
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?