Dans le sillage de Coly

  • Dans le sillage de Léo Coly
    Dans le sillage de Léo Coly Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Emmenés par leur demi de mêlée en état de grâce, les Montois ont confirmé leur bon début de saison en rendant une copie très satisfaisante.

Les Burgiens ne pensaient certainement pas recevoir une telle fessée. Les Montois se méfiaient d’ailleurs de ce promu qui avait secoué Montauban la semaine passée. Mais voilà, ils n‘ont pas mis les ingrédients nécessaires pour espérer rivaliser et, il faut aussi le dire, ils sont tombés sur des Montois très organisés et très déterminés. Une détermination illustrée par le niveau d’intensité et d’engagement imprimé par les Jaune et Noir tout au long de la rencontre. Stéphane Prosper, membre du staff montois, s’en réjouissait au moment de faire le bilan de cette soirée : « Quand on gagne les collisions offensives ou défensives, c’est tout de suite plus facile. C’est ce que nous avons fait ce soir, en restant bien en place tout au long de la rencontre, et c’est ce qui nous satisfait. »

En effet, quand les duels sont gagnés, il ne reste plus qu’à laisser parler le talent et les Landais n’en manquent pas. Derrière un pack souverain, ultra-dominateur en mêlée et féroce dans le combat rapproché, Willie Du Plessis, auteur d’une partition quasi parfaite, a pu conduire le jeu à sa guise et faire briller une ligne de trois-quarts pleine de promesses.

Préparation validée

Mais le grand bonhomme de la soirée est à n’en pas douter Léo Coly. Le jeune demi de mêlée champion du monde moins de 20 ans, a livré une prestation incroyable en une heure de présence sur le terrain. Trente et un points, dont trois essais, 100 % dans les tirs au but (comme la semaine dernière à Narbonne), un jeu au pied parfait, le jeune homme a écrasé de son talent cette rencontre, confirmant sa première sortie quasiment parfaite dans l’Aude.

Très calme à la fin de la rencontre, il voulait d’abord rendre hommage à ses avants : « Quand les gros gagnent les duels, avancent sur les impacts et que les libérations sont propres, c’est plus confortable. Il y a des soirs comme ça où tout réussit, mais c’est le travail collectif qui paie avant tout. C’est surtout satisfaisant de constater que ce que nous avons réalisé cet été nous permet de bien démarrer ce championnat. Nous ne voulions à aucun prix revivre une saison comme la précédente et nous avons mis tous les ingrédients pour bien nous préparer. C’est un bon départ mais il ne faut pas s’enflammer car dès la semaine prochaine nous allons avoir un test très sérieux à Carcassonne. Il faudra répondre présent si nous voulons atteindre notre premier objectif qui est de nous positionner favorablement à la fin de ce premier bloc. » Après des débuts réussis, les Montois semblent prêts à relever ce prochain défi au pied de la Cité. Une confrontation, en tous les cas, qui en dira un peu plus sur leur potentiel et leur caractère.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierre Baylet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?