Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol

  • Lions Britanniques et Irlandais - Sam SIMMONDS - Ellis Park Stadium - Johannesburg (Afrique du Sud)
    Lions Britanniques et Irlandais - Sam SIMMONDS - Ellis Park Stadium - Johannesburg (Afrique du Sud) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14, de la Pro D2, de l'international ...

Top 14 : Les Anglais Simmonds et Mako Vunipola en approche ?

Selon des médias britanniques, deux internationaux anglais intéressent des clubs de Top 14. Le premier est le troisième ligne centre d’Exeter et des Lions britanniques Sam Simmonds, qui pourrait traverser la Manche si Eddie Jones persistait à le bouder malgré ses excellentes prestations en club. Pour rappel, le numéro 8 n’a que sept sélections avec le XV de la Rose et n’a pas été appelé depuis novembre 2017. Toulon serait sur les rangs. L’autre international anglais est le pilier gauche des Saracens Mako Vunipola, dont le contrat arrivera bientôt à son terme. Le puissant gaucher a déjà commencé à discuter d’une prolongation avec son club, mais ses prétentions financières (environ 460 000 € par saison) pourraient être trop élevées pour les Sarries, d’autant que les clubs anglais ont accepté l’année dernière de réduire de 1,8 million d’euros leur masse salariale et que les Saracens sont désormais suivis de près. Ainsi, le joueur de 30 ans intéresserait plusieurs clubs ambitieux du Top 14 tels que Lyon, Toulon, La Rochelle, le Stade français et Clermont.

Bordeaux-Bègles: plusieurs pistes à l'étude pour le joker en 9

Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou à l’intersaison, Jules Gimbert manquera de nombreux mois de compétition. L’UBB se retrouve donc avec deux spécialistes d’expérience au poste de demi de mêlée, Maxime Lucu et Yann Lesgourgues. Pour renforcer sa rotation, le club bordelais prospecte sur le marché et a activé plusieurs pistes. Les dirigeants auraient ainsi approché Biarritz pour obtenir la libération d’un de leurs « 9 » et ont aussi inscrit le nom du Rouennais Erwan Nicolas (26 ans) sur leurs tablettes. Dossier à suivre.

Toulouse : Arthur Vincent dans le viseur

Déjà en discussions pour essayer d’attirer le trois-quarts de Lyon Pierre-Louis Barassi (23 ans) et l’arrière de Perpignan Malvyn Jaminet (22 ans), comme cela a été évoqué à plusieurs reprises dans ces colonnes, le Stade toulousain pourrait-il convaincre un autre jeune international français de le rejoindre l’été prochain ? Comme cela a été révélé par RMC Sport, le champion de France et d’Europe surveille de près la situation du trois-quarts centre de Montpellier Arthur Vincent (21 ans ; 14 sélections), en fin de contrat en juin prochain. Ugo Mola suit le joueur de longue date puisqu’il avait tenté de le recruter quand ce dernier était encore au centre de formation héraultais. Le MHR devrait faire de la prolongation d’un de ses capitaines une priorité. Mais le joueur n’est pas insensible à l’intérêt des champions d’Europe et de France. Son nom circule enfin également du côté de La Rochelle.

Toulon : Wainiqolo est arrivé

Le champion olympique fidjien Jiuta Wainiqolo (22 ans), qui s’est engagé en faveur du RCT, est enfin arrivé à Toulon en fin de semaine dernière. Le joueur, qui évolue au poste d’ailier, était ainsi présent au centre d’entraînement du club varois vendredi et il devrait donc rapidement prendre part aux séances avec ses nouveaux coéquipiers.  

Carcassonne : Lazzaroto de retour

L’ailier Benoît Lazzaroto effectue son grand retour à l’USC. « Lazz » a disputé 188 matchs sous le maillot jaune et noir pendant 9 ans en inscrivant 77 essais avant de partir au Biarritz Olympique pendant trois saisons. Le joueur de 32 ans renforce les lignes arrières et le club attend encore le résultat de la mise à l’essai de Cecil Afrika pour éventuellement procéder à un nouveau recrutement.

Carcassonne (2) : Ostrikov, piste écartée ?

En quête de renfort pour densifier sa deuxième ligne, Carcassonne avait approché Andrei Ostrikov (34 ans). Le deuxième ligne russe, passé Agen, Aurillac, Sale et Grenoble, n’avait pas été conservé par le FCG en juin dernier. Mais cette piste ne devrait pas aboutir.

Narbonne Graulhet retient Taulafo

Confronté à des absences multiples au poste de pilier gauche, Narbonne avait inscrit le nom de Sakaria Taulafo (38 ans, 44 sélections) sur ses tablettes comme possible joker médical. Mais son club actuel de Graulhet (Fédérale 1) aurait refusé de libérer l’ancien Parisien qui a évolué aux Etats-Unis ces deux dernières années.

Pau : Le Bail jusqu'en 2024

Jeudi, la Section paloise a annoncé la prolongation de son demi de mêlée Clovis Le Bail jusqu’en 2024. Arrivé dans le Béarn en 2014, le numéro neuf a explosé la saison dernière, terminant même meilleur marqueur du club en Top 14 puis partant en tournée en Australie avec le XV de France (même s’il n’a pas joué). Le joueur s’est félicité sur le site officiel du club : « Je suis très heureux de continuer à la Section, je veux m’inscrire dans l’évolution du club. Je suis bien à la Section et à Pau, on a créé un bon groupe de jeunes joueurs formés au club qui se suit depuis quelques années, cela a forcément joué. Je suis très impatient de franchir de nouvelles étapes avec le club. »

World Series : les champions olympiques absents de deux étapes

Les médaillés d’or fidjiens ont annoncé leur forfait pour les prochaines étapes des World Sevens Series. En raison de l’épidémie de Covid-19 et des périodes de quarantaine en rigueur sur les îles, les Fidji ne participeront pas aux étapes de Vancouver (18-19 septembre) et Edmonton (25-26 septembre) censées clôturer la saison 2021.

XV de France Féminin : trente-quatre joueuses en stage

L’encadrement du XV de France féminin a convoqué un groupe de 34 joueuses pour suivre un stage de cinq jours à Marcoussis entre le 6 et le 11 septembre avant de recevoir l’Afrique du Sud à Vannes et la Nouvelle-Zélande à Pau et Castres. Parmi les sélectionnées, on retrouve six joueuses médaillées d’argent aux Jeux olympiques. Les Bleues seront accompagnées du Pôle féminin.
Le groupe du XV de France : Julie Annery, Lise Arricastre, Cyrielle Banet, Rose Bernadou, Coralie Bertrand, Caroline Boujard, Pauline Bourdon, Lenaïg Corson, Annaëlle Deshayes, Coumba Diallo, Caroline Drouin, Madoussou Fall, Céline Ferer, Maëlle Filopon, Audrey Forlani, Émeline Gros, Gaëlle Hermet, Camille Imart, Shannon Izar, Chloé Jacquet, Clara Joyeux, Marjorie Mayans, Romane Ménager, Safi N’Diaye, Carla Neisen, Morgane Peyronnet, Elise Pignot, Yanna Rivoalen, Laure Sansus, Agathe Sochat, Laure Touye, Jessy Tremouliere, Jade Ulutule, Gabrielle Vernier.

Angleterre : Cockerill, c’est officiel

Richard Cockerill a officiellement rejoint le staff du XV de la Rose. L’ancien entraîneur de Leicester, Toulon et Édimbourg intègre l’encadrement d’Eddie Jones en tant qu’entraîneur des attaquants et travaillera aux côtés de Matt Proudfoot. Venant du XIII, Anthony Seibold a, lui, été nommé entraîneur de la défense. Le staff nouvellement composé se retrouvera courant septembre pour préparer les tests-matchs de l’automne qui verra les vice-champions du monde défier les Tonga, l’Australie et l’Afrique du Sud.

Super Rugby : Les Fijian Drua basés en Australie pour la première édition

Les Fijian Drua, futurs pensionnaires du Super Rugby Pacific, seront basés en Australie lors de la première édition de la compétition, qui aura lieu du 18 février au 18 juin. « C’était une décision difficile mais nécessaire pour s’assurer que notre première saison en Super Rugby soit la moins perturbée possible afin d’atteindre nos objectifs », a déclaré le président de Fidji Rugby, Conway Beg, tout en précisant que l’intention était que l’équipe retourne aux Fidji pour 2023. « Nous devons donner à notre équipe toutes les chances de succès, et l’incertitude entourant les voyages sans restriction entre les Fidji, l’Australie et la Nouvelle-Zélande dès février 2022 en raison de Covid-19 était tout simplement un trop grand risque », a complété le dirigeant.

World Rugby : Joe Schmidt va quitter son poste

Le Néo-Zélandais Joe Schmidt (55 ans) va quitter son poste de directeur de la haute performance de World Rugby en fin d’année, a annoncé vendredi l’instance dirigeante du rugby mondial. Nommé à ce poste en octobre 2020, l’ancien sélectionneur de l’Irlande et ex-entraîneur du Leinster veut passer davantage de temps avec sa famille chez lui en Nouvelle-Zélande. La pandémie de Covid-19 ayant restreint les déplacements et offrant de nombreuses pistes de réflexion, Joe Schmidt a décidé de continuer à résider en Nouvelle-Zélande plutôt que de s’installer en Irlande, où se situe le siège de World Rugby.

Montpellier : le public invité au GGL Stadium

Pour fêter le retour du public sans aucune jauge, le club de Montpellier a décidé d’inviter le public à participer à ce retour tant attendu. En plus des abonnés et partenaires du club pour la saison 2021-2022, l’entrée au stade sera donc gratuite pour toutes les personnes qui auront au préalable réservé leur invitation sur la billetterie en ligne à partir de ce lundi. Un contingent d’invitations est alloué au personnel hospitalier public et privé de Montpellier, en première ligne depuis le début de la crise sanitaire, aux étudiants montpelliérains qui ont été eux aussi impactés par l’isolement, aux écoles de rugby du bassin montpelliérain qui reprennent peu à peu leurs activités, ainsi qu’aux associations montpelliéraines qui se sont mobilisées tout au long de cette période difficile.

Australie : Naisarani file au Japon

L’international australien d’origine fidjienne Isi Naisarani (26 ans, 1,95 m, 110 kg) a signé aux Shizuoka BlueRevs pour la saison 2021. Le troisième ligne aux 11 sélections avec les Wallabies quitte les Melbourne Rebels et le Super Rugby pour rejoindre le Japon.

France 2023 : Compte à rebours lancé mercredi

Le 8 septembre 2023 sera donné le coup d’envoi de la prochaine coupe du monde avec l’affiche opposant la France à la Nouvelle-Zélande. Ce mercredi, nous serons donc à deux ans de ce moment tant attendu.. France 2023 a donc décidé de marquer le coup en préparant une série de vidéos drôles et décalées qui ont été tournées dans chacune des villes hôtes et vous donne donc rendez-vous mercredi de 18 heures à 19 heures sur sa page Facebook @rugbyworldcupfrance2023.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?