Provence Rugby, la place au terrain

  • Les AIxois veulent surmonter l'affaire "Radoslavjevic" en s'imposant à Béziers.
    Les AIxois veulent surmonter l'affaire "Radoslavjevic" en s'imposant à Béziers. - Icon Sport
Publié le

Secoués par l’affaire «Radosavljevic» depuis leur succès face à Nevers, les Aixois espèrent rester solides et solidaires chez des Biterrois en pleine confiance.

Il est évident que la victoire au forceps, obtenu vendredi dernier contre Nevers (26-23), a rapidement été occultée par l’affaire des propos racistes proférés par le joueur aixois Ludovic Radosavljevic à l’encontre de l’ailier nivernais Christian Ambadiang.

Le joueur s’est excusé de ses propos intolérables. Le club aixois également et réfléchit aux futures sanctions qu’il prendra contre son joueur. Parallèlement, Le demi de mêlée aixois a été suspendu par la LNR à titre conservatoire et passera devant la commission de discipline le 15 septembre prochain avant de connaître dans la foulée sa sanction qui risque d’être lourde (entre 6 et 52 semaines de suspension). Si cette affaire a logiquement et forcément impacté le groupe aixois avant ce match dans l’Hérault, place doit être vite redonnée au terrain où l’aspect sportif est invité à reprendre ses droits.

Inutile de préciser que la semaine d’entraînements a été plutôt difficile et compliquée pour une équipe qui venait d’engranger sa première victoire de la saison et qui s’est retrouvée sur le devant de la scène médiatique. Le staff technique s’est logiquement efforcé de protéger et de mettre ses joueurs dans des conditions optimales avant ce déplacement. « Béziers est une équipe en pleine confiance après ses deux premières victoires, confie le manager général aixois Mauricio Reggiardo, surtout après son succès à Agen la semaine passée. On se déplace donc avec beaucoup d’humilité mais aussi avec l’intention de conserver le même état d’esprit que face à Nevers. On veut trouver une véritable identité rugbystique provençale avec un vrai état d’esprit et on bosse dans ce sens. On se doit d’être un groupe qui se bat et qui ne lâche rien jusqu’au coup de sifflet final. Et nous voulons produire cela à Béziers. Et c’est plus facile de bâtir une identité rugbystique avec un bon état d’esprit. On va essayer également de s’améliorer dans certains secteurs de jeu mais on s’attend à un match très difficile !»

Revenir sur le terrain avec une détermination sans faille et oublier l’aspect extra-sportif, tels sont les défis qui attendent Provence Rugby à l’aune de cette confrontation en terre biterroise. Un challenge plus que difficile à relever pour le XV aixois !

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Denis Ghigo
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?