Le Top 10 des gros coups de Toulon

  • Le Top 10 des gros coups de Toulon - Jonny Wilkinson Le Top 10 des gros coups de Toulon - Jonny Wilkinson
    Le Top 10 des gros coups de Toulon - Jonny Wilkinson Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le RC Toulon a fait de nouveau parler de lui pendant l’intersaison en engageant Cheslin Kolbe, qui était pourtant toujours sous contrat avec le Stade toulousain. C’est une nouvelle étoile qui arrive au RCT, qui avait longtemps pris l’habitude de réaliser de gros coups en faisant venir des stars sur la Rade. Si bien qu’il a été bien difficile de ne retenir que dix noms.

1. Tana Umaga

Il est le symbole du renouveau de Toulon. Star des All Blacks, Tana Umaga s’engage pour huit matchs avec le RCT lors de la saison 2006-2007 alors que le club évolue encore en Pro D2. C’est alors le transfert le plus spectaculaire de l’histoire du rugby. Umaga restera finalement au RCT jusqu’en 2010, devenant entraîneur avant de rechausser les crampons pour disputer quatorze matchs de plus entre 2009 et 2010.

Tana Umaga (Toulon)
Tana Umaga (Toulon) Icon Sport

2. Jonny Wilkinson

À l’été 2009, la carrière du prodige anglais paraît être sur le déclin. Jonny Wilkinson, héros du XV de la Rose lors de la Coupe du monde 2003, enchaîne les blessures depuis de nombreuses saisons et son temps de jeu en club est devenu famélique, au fil des saisons. Il est alors bien difficile d’imaginer un retour aux sommets. Et pourtant, il s’engage au RCT pour trois saisons. Il en fera cinq, remportera deux Coupes d’Europe et soulèvera le Brennus.

3. Mathieu Bastareaud

Il est alors un des joueurs français les plus connus et les plus décisifs quand Mathieu Bastareaud, toujours sous contrat avec le Stade français, veut rejoindre le RCT lors de l’intersaison 2011. Absent de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande après avoir été un des grands artisans du Grand Chelem 2010, Mathieu Bastareaud, sous contrat jusqu’en juin 2012 avec le Stade français, obtient finalement sa libération anticipée début juillet 2011 après une longue négociation entre Mourad Boudjellal et Thomas Savare.

Mathieu Bastareaud (Toulon)
Mathieu Bastareaud (Toulon) Icon Sport

4. Ma’a Nonu

Avant même la Coupe du monde 2015, Ma’a Nonu a pris sa décision de quitter la Nouvelle-Zélande à l’issue du mondial. C’est Toulon qui obtient la signature de la star des All Blacks pour deux saisons. Il en fera trois avant de rentrer en Nouvelle-Zélande en 2018. Mais Toulon crée encore l’événement en 2020 en annonçant le retour de Ma’a Nonu au club.

5. Juan Smith

Sa carrière professionnelle était déjà terminée quand le flanker sud-africain s’engage avec le RCT, à l’été 2013. Il n’a plus disputé la moindre rencontre depuis 2011 et peine à marcher quand il débarque sur la rade. Mais contre toute attente, le champion du monde 2007 retrouve ses capacités physiques et passe quatre ans à Toulon, disputant 96 matchs avec le RCT, remportant un Brennus et deux Coupes d’Europe.

6. Frédéric Michalak

L’ouvreur international français Frédéric Michalak s’engage à Toulon à l’été 2012 Depuis ses débuts chez les professionnels (2001) il n’avait connu que le Stade toulousain en France avec des allers retours chez les Sharks, en Afrique du Sud. Il rejoint le RCT malgré la présence de Jonny Wilkinson. Avec succès.

Fréderic Michalak (Toulon)
Fréderic Michalak (Toulon) Icon Sport

7. Sonny Bill Williams

Il débarque à Toulon en 2008 sans aucune référence à XV. Sonny Bill Williams est alors une star du rugby à XIII. Il est d’ailleurs une immense star de la NRL australienne et il avait signé un contrat de cinq ans avec les Bulldogs, un an plus tôt, pour 2,5 millions de dollars. Son départ pour le RCT (2008) est alors vécu comme une trahison. Cette année-là, il est élu homme le plus détesté d’Australie.

8. Andrew Sheridan

Longtemps considéré comme le meilleur pilier gauche du monde, Andrew Sheridan est à la recherche d’un second souffle quand il s’engage au RCT, à l’été 2012. Il réalise une première saison fantastique, disputant 31 matchs sous ses nouvelles couleurs, plus que lors des trois saisons précédentes avec Sale.

Andrew Sheridan (Toulon)
Andrew Sheridan (Toulon) Icon Sport

9. Bakkies Botha

En 2011, il est certainement le meilleur deuxième ligne au monde, vainqueur de trois Super Rugby, de deux Tri-Nations et d’une Coupe du monde. Il sera un des hommes de base du RCT dans la conquête des trois Coupes d’Europe consécutives et du Bouclier de Brennus en 2014.

Bakkies Botha (Toulon)
Bakkies Botha (Toulon) Icon Sport

10. Matt Giteau

Il arrive à Toulon après la Coupe du monde 2011, qu’il ne dispute pourtant pas. Non retenu au dernier moment pour le Mondial mais toujours sous contrat avec sa fédération, il doit patienter avant de fouler la pelouse de Mayol. Après l’imbroglio de sa non sélection, Matt Giteau démontre tout son talent sous ses nouvelles couleurs.
 

Midi Olympique Magazine
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
CASG1969 Il y a 7 jours Le 15/09/2021 à 18:35

vous semblez oublier Van Niekerk !!!