Colomiers avec patience et réalisme

  • Colomiers avec patience et réalisme
    Colomiers avec patience et réalisme Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le moment était important pour Rouen , avec un premier client à domicile. L’occasion était belle de marquer les esprits et, pourtant, c’est Colomiers qui emporte le pot.

Aprés un début de saison réussi pour les deux équipes, on pouvait s’attendre à un vrai bon match de rugby au Stade Diochon .Colomiers solide deuxième et Rouen, neuvième, était à l’heure du coup d’envoi prêt à livrer bataille. Les locaux ont le mieux pris le match en mains, jouant vite et bien vers l’avant, pressant fort en défense et obtenant de bonnes pénalités que Michallet s’empressait de concrétiser (3 sur 4 en première mi-temps). Colomiers, pris de partout, n’arrivait jamais à sortir de la pression pour au moins aller jouer dans le camp adverse. Mais Rouen ratait juste avant la pause l’occasion de mettre l’essai qui les aurait placés loin devant au score (9-0, MT).

Au retour des vestiaires, c’est Colomiers qui revenait beaucoup plus tranchant, se nourrissant des hésitations normandes, marquant un essai sur une erreur de relance rouennaise et se rapprochant au score. Rouen commençait à flancher physiquement mais mentalement aussi. Le jeu devenait plus brouillon.

Une fin de match bleue et blanche

Le banc columérin faisait la différence et Saadia, le talonneur remplaçant, marquait un deuxième essai en force suivi dix minutes plus tard de l’essai de Pacheco (un entrant aussi) sur un contournement d’école de la défense. C’était cher payé pour Rouen, qui ne méritait pas cette défaite à zéro point. Les locaux poussaient fort en fin de match. Aprés un pilonnage en régle et pas moins de six pénalités et un carton jaune, l’essai de pénalité était accordé à Rouen, qui récupèrait finalement un point de bonus défensif largement mérité au vu des efforts consentis.

« J’aime l’équité du sport et Rouen mérite ce point de bonus défensif. Franchement , nous, on s’en sort encore une fois au forceps. Il faut se méfier, ça fait plusieurs fois qu’on est obligés de remonter le score cette saison. Notre première mi-temps est mauvaise. Heureusement, on score vite en seconde période et c’est ce qui nous sauve », avouait Julien Sarraute , le coach columérin.

Du côté rouennais, c’est la soupe à la grimace. Le chemin à parcourir est encore long pour arriver à l’objectif.

« On est déçus, on doit tirer mieux de ce match. L’entame de deuxième mi-temps est catastrophique, on a eu peur de gagner ce match » regrettait Godignon. « Il faut grandir dans les têtes et prendre conscience qu’on est au niveau. On fait quelques mauvais choix, des ballons lâchés proche des lignes. Malgré tout, on met beaucoup d’énergie à la fin pour accrocher quelque chose et ce point de bonus comptera.  Colomiers, leader ce soir, aura fort à faire en recevant Montauban, co-leader, la semaine prochaine. Rouen ira à Provence Rugby, pour se relancer.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Gaël LECœUR
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?