Aix en quête de régularité

  • Les Provençaux, touchés après leur faux pas face à Narbonne, entendent bien rectifier le tir. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Les Provençaux, touchés après leur faux pas face à Narbonne, entendent bien rectifier le tir. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Après la claque reçue face aux Narbonnais vendredi dernier, les Aixois se doivent de réagir collectivement ce vendredi, avec la réception des Rouennais à Maurice-David.

La semaine aixoise a sans doute été difficile à vivre tant la défaite subie face à Narbonne a dû laisser des traces essentiellement mentales. Les hommes de Mauricio Reggiardo ont reçu un véritable coup de bambou et vont devoir rapidement se remettre sur le droit chemin pour retrouver de la confiance. Seulement voilà, la confiance s’acquiert avec des intentions louables de jeu et de la régularité dans le collectif.

Or, depuis l’entame de la saison, jamais pour l’instant, les partenaires de Tyrone Viiga n’ont joué un match complet pendant quatre-vingts minutes. On a assisté certes à de bonnes séquences de jeu mais uniquement par intermittence laissant ainsi le luxe aux adversaires de revenir dans le match et de mettre l’emprise sur celui-ci.

Et tout ceci sans explications vraiment nettes et plausibles. Le collectif perd subitement sa boussole, sa confiance, ne respecte plus les schémas directeurs de jeu et offre l’initiative et la maîtrise à l’adversaire. Il faut donc impérativement gommer ces approximations ce soir face à Rouen. Une équipe rouennaise qui vient peut-être de perdre face à Colomiers à domicile (19-24) mais qui demeure un groupe solide et puissant, déterminé à venir réaliser un bon coup en Provence pour l’ultime confrontation de ce bloc. Elle pointe d’ailleurs un petit point seulement derrière les Noirs au classement.

De la justesse dans tous les domaines

« Oui c’est exact, ce sera un match très dur, difficile car Rouen est une équipe en place, souligne le manager général aixois, Mauricio Reggiardo, et qui voudra bien terminer ce bloc ! De notre côté, nous sommes encore dans la frustration, la déception et la colère après cet échec face à Narbonne. On a envie de se ressaisir, de bien faire sur ce nouveau match à la maison. Contre Narbonne, après vingt bonnes minutes, on a commencé à faire beaucoup de fautes individuelles, des fautes de main, on a connu un manque de maîtrise évident et l’indiscipline a également pollué notre jeu ! On a ainsi perdu de la confiance et nous avons déjoué pendant soixante minutes ! Nous ne sommes pas encore capables d’être régulier pendant tout un match et il faut rectifier le tir à ce niveau-là pour réussir une prestation complète face à Rouen ! »

 Les Aixois ont aussi besoin de justesse et de précision dans leurs mouvements, dans leurs enchaînements pour faire la différence. Le superbe essai inscrit par l’ailier Bly contre Narbonne est un parfait exemple de ce qu’il faut faire. Le problème est de réaliser ce type d’enchaînements le plus souvent possible. Et, pour l’heure, Provence Rugby n’en est pas encore capable. Puis, soyons clairs, la confiance collective d’un groupe s’obtient avant tout par une maîtrise individuelle. Trop souvent, en ce début de saison, des fautes évitables empoisonnent l’équipe et la plongent dans le doute. Ce soir, contre Rouen, il faudra aussi pour les Noir rajouter de l’engagement, de la solidarité et une forte dose de rébellion.

Pour cela, du sang neuf devrait être également injecté dans le groupe avec l’apport de quelques jeunes talentueux. Le projet de jeu aixois est en train de se bâtir et il a nécessairement besoin de succès pour continuer à grandir. C’est pourquoi les Noir n’ont pas le droit à l’erreur une seconde fois d’affilée sur leur pré de Maurice-David !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?