La Section paloise donne la parole à la défense

  • Les Palois de Luke Whitelock doivent remettre la marche avant après la déconvenue subie face à Brive. Photo Icon Sport
    Les Palois de Luke Whitelock doivent remettre la marche avant après la déconvenue subie face à Brive. Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pau après une sévère défaite à Brive, les Béarnais reçoivent une dangereuse équipe de Montpellier et devront retrouver leur défense de fer.

Les Palois ont une mission ! Faire en sorte que les trente points encaissés à Brive ne soient qu’un accident de parcours. Que la première mi-temps disputée en Corrèze ne devienne rapidement qu’un mauvais souvenir. En tout cas, cette première contre performance n’a rien changé au plan de marche des Béarnais comme le confie Antoine Nicoud, entraîneur en charge de la défense : «Nous sommes restés sur notre plan, même si ça a été un match décevant et c’est un doux euphémisme. Nous étions plutôt bien organisés lors des deux premiers matchs, mais ce n’est jamais acquis. J’ai la sensation que Brive n’a pas eu besoin d’être bon pour marquer et pourtant le score est lourd avec deux essais gags avant la mi-temps. Nous avons dit et répété que nous sommes en construction même si nous n’allons pas dire ça pendant trois ans.» Un avertissement pour mieux faire comprendre aux joueurs palois que la marge de tolérance de ce début de saison ne sera pas éternelle. Ils devront livrer une prestation bien plus aboutie face à Montpellier qui revient au Hameau avec des ambitions, après un début de saison intéressant et le souvenir de ce dernier match de la saison dernière où les Palois avaient réussi à décrocher leur maintien dans une ambiance électrique. «On reçoit une belle équipe de Montpellier qui, certes, vient de perdre à domicile, mais c’était contre Toulouse et en ayant des balles de match à la fin. C’est une équipe qui fait clairement sa mue vers un jeu plus aéré qu’auparavant. Elle va chercher beaucoup plus les extérieurs, se lancent dans plus de contre-attaque, joue les turn-overs. Elle joue très bien en ce moment, avec des joueurs très dangereux sur le champ profond. Vincent Rattez est très en forme en ce moment, Gabriel N’Gandebe et Anthony Bouthier sont de gros porteurs de balles, très inspirés depuis la reprise. Geoffrey Doumayrou leur apporte une certaine régulation avec toujours les qualités d’Arthur Vincent et Jan Serfontein. On sent cette équipe en confiance et nous allons être confrontés à une forme de jeu que nous avons moins vue jusqu’à présent.»

Remettre la marche avant

Le premier rideau défensif palois devra retrouver cette étanchéité qui lui a fait défaut à Brive pour espérer museler l’attaque héraultaise et récupérer des précieuses munitions. Ce sera capital pour rivaliser poursuit Antoine Nicoud qui sait bien que son équipe doit se montrer plus efficace : «C’est bien d’avoir marqué notre premier essai à Brive, mais nous avons encore eu un essai refusé, à juste titre, mais c’est le troisième en trois matchs. Surtout nous avons passé deux fois plus de temps que les Brivistes dans les vingt derniers mètres et nous n’avons jamais marqué notamment en deuxième mi-temps alors que nous campons devant leur ligne. Nous devons marquer plus au regard du nombre d’opportunités que nous avons. Nous n’avons pas le temps de tergiverser et nous devons continuer à avancer chaque semaine au-delà du simple résultat du week-end. Le plus important est d’être meilleurs, plus complets, plus constants. Il n’est pas certain que nous ayons avancé à Brive.» Il est capital de remettre rapidement la marche avant.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?