Maravat : « Je vois la souffrance dans leurs yeux »

  • Gauthier Maravat est un des meilleurs agenais cette saison.
    Gauthier Maravat est un des meilleurs agenais cette saison. Icon Sport
Publié le

Gauthier Maravat - Deuxième ou troisième ligne d’Agen

Quel sentiment prédomine après ce début de saison chaotique ?

Ça fait chier, c’est le moins que l’on puisse dire. Il y a beaucoup de frustration et de déception. Ce dont je n’ai pas envie surtout, c’est de revivre la même chose que l’an dernier. Ça marque énormément, même s’il y a des nouveaux, je ne veux pas repartir là-dedans.

Paradoxalement, cette désillusion contre Bourg-en-Bresse fut votre meilleure prestation cette saison.

Comme l’ont dit les entraîneurs, le problème c’est que nos points forts du week-end deviennent nos points faibles celui d’après et vice-versa. Contre Bayonne, c’était assez encourageant mais on perd sur des erreurs individuelles défensives. Face à Béziers, nous n’avons pas joué. À Grenoble, c’est la touche et des points au pied. Contre Bourg-en-Bresse, on a réglé toutes ces erreurs, mais les mauls défensifs, sur lesquels on dominait jusqu’ici, nous font perdre. Mais ce qui fait mal, c’est de perdre pour nos supporters et pour la ville. Car nous, nous savons ce que nous devons faire dans la semaine. Mais eux, ils sont tristes tout le temps.

Vous ressentez justement cette tristesse ?

Oui. Je vois la souffrance dans leurs yeux. Vraiment. Et cela me fait mal.

Le fait d’aller à Mont-de-Marsan à qui tout réussi actuellement, n’est-ce pas dangereux pour le moral de l’équipe ?

Non, car nous savons que nous sommes attendus. Ils jouent très bien, ils font de gros matchs mais nous savons où nous mettons les pieds. Personnellement, j’y crois. Car sinon cela ne sert à rien de jouer au rugby. Mais surtout, démarrer une série de victoires par une première à l’extérieur… Cela serait incroyable.

Avez-vous les armes aujourd’hui pour battre cette équipe ?

Il faut se rendre compte que le potentiel de notre équipe est exceptionnel. Je pense sincèrement qu’il ne manque pas grand-chose. Cela ne se voit pas actuellement sur les résultats, mais il y a moyen de faire quelque chose de beau.

Même si cette saison sera longue, l’objectif de la qualif’est-il vraiment atteignable ?

J’ai totalement confiance en cette équipe. Je ne dis pas qu’après une victoire on ne va plus perdre. Mais cette victoire qui remettrait l’équipe en marche changerait tout, c’est certain.

Thomas Vincent nous disait la semaine dernière que le fait de changer de staff n’est pas la solution selon lui. Partagez-vous cet avis ?

Complètement, à 100 %. Régis, David et Sylvain font du très bon travail. Pour beaucoup, on a connu le changement la saison dernière. Et c’est difficile de tout reconstruire, de réapprendre un plan de jeu etc. Comme je dis, nous ne sommes pas loin je pense d’arriver à de beaux jours.

Personnellement, vous êtes l’un des meilleurs Agenais en ce début de saison. Sentez-vous que vous avez pris de l’épaisseur dans ce collectif ?

Vous savez, la saison dernière m’a vraiment marquée. Alors je ne me pose pas beaucoup de questions. En fin d’exercice, j’ai passé quelques mois au frigo pour me renforcer au niveau du haut du corps. Cela aussi m’a servi.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Mathieu Vich
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?