Narbonne veut se donner de l’air

  • Les Narbonnais espèrent enchaîner un deuxième succès face à Aurillac.
    Les Narbonnais espèrent enchaîner un deuxième succès face à Aurillac. Midi Olympique - Aurélien Delandhuy
Publié le

Après avoir décroché sa première victoire à Provence Rugby la semaine dernière, le RCN se doit de l’emporter contre Aurillac, dans une confrontation directe pour le maintien.

Maintenant que le compteur victoire est débloqué, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, mais ça, le Racing Club Narbonnais le sait bien. Malgré un très mauvais début de saison, les hommes de Julien Seron ont réussi à renverser la tendance le week-end dernier pour le compte de la quatrième journée du championnat et il était temps ! Car on a bien cru au fil des matchs et des prestations que le RCN pourrait se retrouver dans le même tunnel infernal qu’Agen, celui dont on ne voit pas le bout. Mais vendredi dernier, c’est bien du côté des vestiaires visiteurs que se dégageaient les cris de joie, la satisfaction et le soulagement.

Bien que cette victoire ait fait énormément de bien au moral des troupes, quelques heures seulement après être allé chercher cette première victoire à Aix-en-Provence, Julien Seron se projetait déjà sur la suite : « Il y a eu l’euphorie de la victoire mais on a très rapidement fait un focus sur Aurillac et les joueurs le savent. Il était important de profiter de cette victoire et de se lâcher un peu, mais penser à Aurillac dès lundi était primordial. On va tout faire pour remporter cette première victoire à Narbonne », explique le manager.

Tenir le rythme pour respirer

Il n’y a pas vraiment de place pour les erreurs en Pro D2 et Narbonne a déjà grillé pas mal de jokers en ce début de saison, alors une victoire contre Aurillac pourrait donner de l’air à cette équipe narbonnaise. Treizième au classement juste devant Narbonne, Aurillac fait partie des équipes qui sont dans le viseur des Narbonnais dans cette lutte pour le maintien. Il faudra donc rester sur cette lancée et faire preuve d’autant de maîtrise et de caractère pour rivaliser : « Cela fait deux matchs que l’on a fait un gros focus sur la discipline, quand on arrive a réaliser que huit fautes à l’extérieur sans carton jaune c’est une preuve de maîtrise et une grosse performance des joueurs. Le travail paye donc ça montre que le groupe a envie de bien faire, tout le monde est concentré et appliqué et c’est quelque chose qu’il faut garder sur les prochains matchs. Il faut mettre autant d’intensité et de cœur que le week-end dernier dans notre prestation », assure Sébastien Logerot, entraîneur de la défense.

Le RCN retrouve son effectif

Malgré la blessure d’Étienne Ducom (fracture de la cheville) l’infirmerie du RCN s’est largement vidée au cours de ces dernières semaines. Entre retour de blessures et retour de suspensions, le staff peut désormais compter sur une très grande partie de son effectif à l’exception toujours de Martinez, Fekitoa et Nouhaillaguet qui devraient être de retour d’ici peu. « L’infirmerie se vide de plus en plus et ça fait du bien. Il y a plusieurs joueurs qui sont revenus et encore d’autres qui seront disponibles d’ici très peu de temps. On a eu du choix pour la composition d’équipe, ça change des deux premiers matchs où c’était quand même un petit peu chaotique à ce niveau-là, donc j’espère que les joueurs répondront présents » Vendredi soir face à Aurillac, le staff Orange et Noir pourra donc utiliser ses meilleurs atouts pour gagner la partie.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Manon MOREAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?