Le mal de ce SUA est (très) profond

  • Agen n'a pas réussi à se reprendre contre Mont-de-Marsan
    Agen n'a pas réussi à se reprendre contre Mont-de-Marsan Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Soit cette lourde défaite provoque enfin un électrochoc dans les têtes agenaises, soit il faut être très inquiet pour l’avenir du SUA.

C’est un Régis Sonnes très affecté qui s’est présenté devant les journalistes au terme de ce match où le SUA a de nouveau sombré : «Nous avons vu un match entre une équipe euphorique et une autre en plein doute et en pleine crise. Nous savions les Montois en pleine confiance et qu’il ne fallait pas nous exposer à leurs contres. C’est pourtant ce qui s’est passé. Ensuite, lorsque nous sommes menés, notre jeu se délite, preuve que le doute qui nous habite est profond. Nous cherchons tous les remèdes pour tenter de mettre les joueurs dans les meilleures conditions, mais nous travaillons dans un climat général très pesant. Et chaque défaite supplémentaire nous touche et nous affecte un peu plus.»

Une balle dans le pied

Constat sans concession et très inquiétant et pourtant tellement lucide. Les Agenais n’avaient pourtant pas si mal commencé leur rencontre. Rien d’exceptionnel certes, mais ils avaient au moins montré de l’allant au combat et la capacité à garder le ballon sur des séquences à plusieurs temps. Mais ils se sont sabordés tout seuls. Un premier essai encaissé sur une grosse faute défensive alors qu’il n’y avait pas de réel danger, un second sur un ballon égaré et immédiatement exploité par les jeunes loups montois De Nardi et Banos, et la situation se compliquait déjà sérieusement. Ne restait plus, en début de seconde période, qu’à manquer la réception d’une chandelle pour permettre aux Montois de faire un break définitif.

À partir de là est apparue au grand jour la fragilité mentale de cette équipe sans leader. Car plus le match avançait et plus le SUA perdait pied, sans révolte, sinon quelques velléités sporadiques et individuelles vouées à l’échec.

Le temps semble venu pour les joueurs agenais de comprendre qu’ils ne sont plus, depuis bien longtemps, estampillés Top 14, et que s’ils veulent enfin aller chercher une victoire et un déclic, ils vont devoir opérer une sérieuse remise en question. On leur souhaite sincèrement que cette défaite les y aide enfin.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?