Prosper : « Notre marge de progression reste importante»

  • Stéphane Prosper est satisfait du début de saison des Montois
    Stéphane Prosper est satisfait du début de saison des Montois Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Satisfait de l'excellent début de saison des siens, le technicien montois Stéphane Prosper ne s'enflamme pas pour autant. Il sait que le plus difficile reste à venir.

Vous aviez dit avant la reprise que ce groupe était plein de promesses, il les a confirmées, peut-être au-delà de vos espérances ?

Oui, c’est vrai, parce qu’après notre présaison qui a été très satisfaisante, nous avons su monter en gamme à chaque rencontre de cette série. Jouer les deux promus d’entrée pouvait être un avantage, mais nous avons confirmé ensuite à Carcassonne, puis face à Vannes et Agen. C’est bien.

Votre calendrier, justement, semblait favorable, encore fallait-il en profiter. La victoire initiale à Narbonne a-t-elle été déterminante?

Forcément parce qu’elle nous a apporté de la confiance, mais pour moi la victoire fondatrice de ce début de saison c’est celle que nous ramenons de Carcassonne, parce qu’elle a démontré notre caractère et notre progression.

Votre équipe semble jouer sans le moindre doute. Est-ce cela qui a changé par rapport à la saison dernière ?

S’il faut reparler de la saison dernière, il faut dire que l’équipe a été impactée beaucoup plus que les autres par la Covid-19, parce qu’au-delà des problèmes de santé des joueurs, elle a été obligée d’enchaîner un nombre incalculable de matchs avec un effectif moins étoffé que celui de cette saison. Mais c’est une saison dont nous tirons les bénéfices maintenant pour deux raisons : d’abord parce que le staff a réalisé dans ces conditions un travail remarquable, ensuite parce que le groupe, dans ces épreuves, a renforcé sa solidarité et s’est forgé un mental de fer. Et c’est cela qui nous a permis de faire une préparation de grande qualité.

Vous avez installé de nombreux jeunes dans le groupe en ce début de saison. Quel bilan tirez-vous de leurs performances ?

D’abord, ils jouent parce qu’ils sont performants et la saison dernière a aussi servi à les faire « matcher » et à leur faire acquérir de l’expérience. Ils apportent de la fraîcheur, une forme d’insouciance et surtout ils nous permettent d’étoffer le groupe en nombre et en qualité. Mais pour qu’ils puissent exprimer leurs qualités, il faut que le collectif le leur permette, et c’est le cas actuellement.

Quelles sont les autres satisfactions à l’issue de cette série ?

Le point essentiel c’est notre cohésion collective qui nous ouvre des perspectives intéressantes pour la suite. Nous savons maintenant que nos qualités reposent sur le système plus que sur les hommes et que nous avons donc à notre disposition plusieurs solutions en fonction des conditions, de l’adversaire, du moment, et que nous pouvons maintenir un niveau global de performance constant.

Le second bloc s’annonce très épais. Qu’en attendez-vous ?

Qu’il nous renseigne un peu mieux sur notre véritable niveau qui reste encore difficile à évaluer. Le prochain match à Oyonnax va déjà nous donner des indices sur notre valeur mentale. Mais ce sera aussi un bloc très intéressant sur le plan des contenus, car nous avons encore à progresser dans pas mal de domaines, et sur notre capacité d’adaptation à des adversaires et des conditions différents.

Vous venez de battre sèchement le SU Agen qui est un club cher à votre cœur. Quel est votre sentiment sur sa situation actuelle ?

J’ai beaucoup de peine mais vous comprendrez que je ne souhaite pas m’exprimer, ce serait déplacé. La seule chose que je peux dire, c’est que ce genre de situation est souvent issue de plusieurs facteurs et que je pense surtout au staff, et particulièrement à Régis (Sonnes, N.D.L.R.) qui doit vivre des moments très compliqués. Il y a dans ce club des jeunes de qualité, j’espère qu’ils vont vite rebondir.
 

Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?