Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol

  • Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol
    Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14, de la Pro D2, de l'international...

Sonnes condamné à Agen, Lauga écarté à Aix

La défaite agenaise à Mont-de-Marsan, marquante par son ampleur (43-8), devrait condamner le manager Régis Sonnes dans les heures à venir, voire de ses adjoints David Ortiz et Sylvain Mirande, comme révélé sur rugbyrama.fr samedi soir. Les dirigeants ont un peu de temps pour trancher, avant la venue de Narbonne à Armandie le 8 octobre, et un conseil d’administration est déjà prévu mercredi. Le staff, pourtant pléthorique (18 personnes), va être modifié. Le SUALG a enchaîné un cinquième revers cette saison, le 32e d’affilée en championnat et le 25e sous les ordres de Sonnes, avec qui la greffe n’a jamais pris.

Agen : Deylaud favori ?

Si le président Jean-François Fonteneau - qui doit rencontrer les joueurs cadres en ce début de semaine - avait soutenu son manager la semaine passée, la préparation du déplacement landais avait encore été chahutée avec des soucis de discipline d’un joueur qui, selon nos informations, a été mis à pied. Qui pour remplacer les techniciens en place ? Les noms de Grégory Patat, Richard Dourthe, Vincent Etcheto et Xavier Garbajosa circulent depuis des semaines à Armandie, où un retour de Christophe Laussucq, prédécesseur de Sonnes, a même été évoqué. Ces dernières heures, revenait avec insistance celui de Christophe Deylaud qui connaît bien la maison pour y avoir été en poste deux fois avec Christian Lanta. Il est libre depuis la fin de sa mission à Blagnac. Des décisions devraient être rapidement annoncées.

Aix : Ledevedec promu ?

Ce n’est pas le seul banc de ProD2 à être chamboulé. Selon nos informations, une réorganisation va être actée à Provence Rugby en début de semaine, après le revers à domicile contre Rouen. L’entraîneur des avants Romain Lauga pourrait être écarté. Une solution interne pourrait être envisagée avec Julien Ledevedec, qui a mis un terme à sa carrière de joueur cet été pour prendre un poste auprès des jeunes. Il serait promu pour s’occuper de la touche chez les professionnels. Le manager Mauricio Reggiardo se rapprocherait du terrain et se chargerait notamment de la mêlée. Le club va continuer à sonder le marché et ne s’interdit pas de s’offrir un nouveau spécialiste des avants si une opportunité se présente. 

France 2023 : 250000 billets à la vente ce mardi, ouverture de la vente grand public le 30 septembre

À moins de deux ans du coup d’envoi de la Coupe du monde 2023, la deuxième phase de vente de billets pour assister à cet événement va commencer le 28 septembre avec 250 000 places disponibles. Comme lors de la première session, les membres de la famille 2023, communauté ouverte à tous ceux qui souhaitent prendre part à la Coupe du monde de rugby 2023 et bénéficier gratuitement d’avantages exclusifs, pourront réserver leurs places dès le 28 septembre (18 heures) avant l’ouverture de la billetterie au grand public le 30 septembre à 18 heures. Pour intégrer la Famille 2023, il suffit de s’inscrire avant le 28 septembre (12 heures).

Il sera possible d’acheter les premiers billets pour la phase finale. En effet, deux nouvelles offres seront proposées aux fans : le Pack ville 2 matchs, qui permettra d’assister à deux rencontres disputées dans le même stade, et le Pack 1/4 de finale, qui donnera accès soit aux deux quarts de finale disputés au Stade de France, soit aux deux quarts de finale qui se joueront ce même week-end du 14 et 15 octobre 2023 au stade Vélodrome de Marseille. La grille tarifaire reste inchangée et comporte toujours quatre catégories de prix, avec des packs disponibles dès 30euros pour les matchs de poule. Les Packs 1/4 de finale seront quant à eux accessibles dès 150 euros. Cette deuxième phase de vente se déroule une nouvelle fois en exclusivité sur le site officiel tickets.rugbyworldcup.com. Ce sera la dernière phase de vente en packs avant l’ouverture de la billetterie à l’unité qui ouvrira au cours de l’année 2022.

Wardi - Fichten, destins croisés ?

Comme évoqué par nos confrères de L’équipe, le pilier gauche du Stade rochelais Reda Wardi (26 ans) est visé par Montpellier. En fin de contrat en juin, l’ancien Biterrois - qui est devenu le premier choix à son poste chez les Maritimes - devrait en effet rejoindre les rangs du MHR et donc une région où il a grandi. Si La Rochelle va se renforcer à droite de la mêlée avec la signature acquise du Racingman George-Henri Colombe, le vice-champion de France et d’Europe va donc aussi devoir recruter du côté gauche. Selon nos informations, les dirigeants étudieraient de près le CV d’un… Montpelliérain, à savoir Grégory Fichten (31 ans, en photo). Alors qu’il arrive aussi au terme de son engagement, il a été titularisé à trois reprises lors des quatre premières journées.

La Rochelle ou Toulon : Lespiaucq va devoir trancher

Selon toute vraisemblance, et malgré une proposition de prolongation de contrat de son club, Quentin Lespiaucq-Brettes (26 ans) ne devrait plus porter les couleurs de la Section paloise la saison prochaine.Le talonneur devrait se lancer un nouveau défi.Deux clubs sont pressentis pour l’accueillir : le Stade rochelais et Toulon. Les deux clubs sont sensibles à son profil.Sur le marché des talonneurs, Teddy Baubigny (22 ans, 1 sélection) est dans le viseur de Lyon, et son partenaire au Racing 92 Kévin Le Guen (30 ans) est sur les tablettes de Pau. Mais sur ces deux dossiers, le club francilien n’a pas dit son dernier mot. 

Angleterre : une femme au sifflet en Premiership

Sara Cox est devenue, samedi dernier, la première femme arbitre centrale en Premiership, le championnat anglais masculin de rugby, à l’occasion de la rencontre entre les Harlequins et Worcester. Cox était devenue la première femme arbitre professionnelle en 2016 en signant un contrat avec la fédération anglaise de rugby. Elle a, depuis, grimpé les échelons un à un, arbitrant un match de deuxième division masculine en mai 2018, puis un match de Coupe d’Angleterre entre Northampton et les Wasps en novembre de la même année. En août 2020, elle avait été la première femme arbitre assistante en Premiership, lors d’une rencontre entre Bath et les Wasps. C’était elle qui était aussi au sifflet lors de la finale du tournoi olympique féminin de rugby à VII remportée par la Nouvelle-Zélande contre la France (26-12), à Tokyo.

Hervé verrouillé jusqu’en 2024

Pièce centrale du projet briviste, le demi d’ouverture Enzo Hervé (22 ans) a décidé de poursuivre l’aventure avec son club sur le long terme. Quelques semaines après son manager Jeremy Davidson, il a, à son tour, prolongé son contrat jusqu’en 2024. Le CABCL se prémunit ainsi d’une éventuelle offensive adverse sur ce joueur clé. « Je me sens épanoui au milieu de mes coéquipiers et sur cette pelouse du Stadium », a lancé le jeune prodige. « Enzo est rapidement devenu un des meilleurs ouvreurs de France par le travail qu’il a accompli au quotidien », s’est félicité Jeremy Davidson.

Faleafa confirmé, Coly courtisé

Mont-de-Marsan a officialisé le recrutement de Mike Faleafa (29 ans).Le numéro 8 international tongien, sans club depuis son départ de Perpignan, s’est engagé pour deux ans avec le club landais.Avec soixante-sept matchs de Pro D2 et sept sélections à son compteur, il s’agit d’un renfort de poids pour l’actuel leader de deuxième division.Par ailleurs, le club landais voit un de ses plus grands espoirs être ciblés sur le marché : Léo Coly (22 ans), auteur de 77 points en quatre journées de ProD2, suscite de l’intérêt dans l’élite. L’an passé, son nom avait circulé du côté de Pau.Désormais, il revient à Montpellier.Son recrutement sera conditionné au paiement d’une indemnité libératrice. L’ancien international jeune est en effet engagé jusqu’en juin 2025 avec le Stade montois. 

Angleterre : McGeechan vote Gatland

Interrogé par nos confrères de Rugbypass, Sir Ian McGeechan - l’ancien entraîneur mythique des Lions britanniques et irlandais - a confié qu’il verrait bien le Néo-Zélandais Warren Gatland succéder à Eddie Jones à la tête de l’équipe d’Angleterre, lui qui a annoncé son départ après le Mondial 2023. Deux autres noms reviennent avec insistance : les directeurs du rugby des Saracens et d’Exeter, Mark McCall et Rob Baxter.  

Pau : Tagitagivalu et Debaes ont prolongé

La Section paloise a annoncé la prolongation de Lekima Tagitagivalu (25 ans) et Thibault Debaes (19 ans). Le troisième ligne fidjien sera Palois jusqu’en 2025, tandis que le jeune demi d’ouverture poursuit l’aventure dans le Béarn pour deux saisons supplémentaires, soit 2024. Avec le départ d’Antoine Hastoy, Pau assure l’avenir au poste de demi d’ouverture.

Castres : Barlot et Vanverberghe fidèles

Le Castres olympique a annoncé la prolongation du talonneur international Gaëtan Barlot (24 ans) et du deuxième ligne Florent Vanverberghe (21 ans) jusqu’en juin 2025. Ce dernier faisait partie des joueurs retenus pour la tournée de l’équipe de France l’été dernier mais il avait été privé d’une première cape en raison d’une blessure.

World Rugby : 15 minutes de « plein contact » à l’entraînement

L’instance dirigeante du rugby mondial, World Rugby, a publié de nouvelles recommandations pour limiter les phases de contact à l’entraînement afin de protéger les joueurs, après une étude réalisée auprès de 600 d’entre eux. Elle recommande de limiter chaque semaine à 15 minutes les phases d’entraînement en « plein contact » (les joueurs s’entraînant sans retenue et à pleine vitesse), à 40 minutes les séquences avec « contact contrôlé » (utilisation de boucliers pour éviter les corps-à-corps, joueurs faisant preuve de retenue et faible vitesse), et enfin à 30 minutes les phases statiques avec contact (mêlée, maul, alignement). L’étude réalisée par World Rugby révèle à l’heure actuelle « que les habitudes d’entraînement varient d’une compétition à l’autre, avec une moyenne de 21 minutes par semaine d’entraînement avec contact maximal et une charge de contact totale moyenne de 118 minutes par semaine ».

Afrique du Sud : Pienaar en prêt aux Sharks

Joueur des Cheetahs, Ruan Pienaar (37 ans, 88 sélections) va porter pour quelques semaines les couleurs des Sharks. Le demi de mêlée, passé par Montpellier, a été prêté temporairement à la franchise de Durban afin de disputer les premières journées du United Rugby Championship. L’ex-Bok était du déplacement des Sharks à Limerick samedi soir. 

Fidji : Mick Byrne manager des Fijian Drua

Les Fijian Drua ont nommé leur manager pour leur première saison en Pacific Super Rugby : il s’agira de Mick Byrne (62 ans). Le technicien australien, passé par les staffs des All Blacks, de l’Australie, du Japon ou encore des Auckland Blues, s’est engagé pour deux ans avec la province qui sera dans un premier temps basée en Australie.

Angleterre : Steve Thompson va léguer son cerveau à la science

L’ancien talonneur anglais Steve Thompson (73 sélections), champion du monde en 2003, a décidé de léguer son cerveau à la science. L’ancien joueur de Northampton et de Brive, aujourd’hui âgé de 43 ans, s’est vu diagnostiquer une démence précoce en novembre 2020. Un mois plus tard, il faisait partie du groupe de près d’une centaine d’anciens joueurs qui ont annoncé une action en justice contre World Rugby, la Fédération anglaise et la Fédération galloise de rugby.

L’Anglais fera son don au Concussion Legacy Project (CLP), afin de rechercher les traces d’une encéphalopathie chronique (ECT), qui ne peut être diagnostiquée que lors d’examens post-mortem. « Je lègue mon cerveau pour que les enfants des gens que j’aime n’aient pas à traverser les épreuves que je traverse, a expliqué l’ancien talonneur, C’est à ma génération de donner nos cerveaux afin que les chercheurs puissent développer de meilleurs traitements et des moyens de rendre notre sport plus sûr. »

Japon : Glenn Delaney aux Mitsubishi Dynaboars

Quatre mois après avoir quitté son poste d’entraîneur en chef des Scarlets, le Néo-Zélandais Glenn Delaney va rebondir au Japon. Le technicien de 47 ans - actuellement placé en quarantaine à Tokyo - va devenir coach de la défense des Mitsubishi Dynaboars, selon nos confrères de The Rugby Paper. à noter qu’il avait passé trois saisons au Japon en tant que joueur.

FFR : les nouveaux maillots dévoilés

La Fédération française (FFR), en association avec son équipementier Le Coq Sportif, a dévoilé la nouvelle tenue des équipes de France, fabriquée intégralement en France comme le détaille le communiqué de presse : « Sur le maillot domicile bleu cobalt, les XV de France accueillent une bande tricolore en mouvement. Ce design glissant du haut du maillot au bas du short est une métaphore de l’élan qui emmènera l’équipe vers la victoire. » Ce nouveau maillot sera porté pour la première fois le 6 novembre prochain, sur la pelouse du Stade de France, à l’occasion du test-match qui opposera les Bleus à l’Argentine.

LNR : la Nuit du Rugby ce lundi

Ce lundi à l’Olympia se déroulera la 17e édition de la Nuit du Rugby, qui va récompenser les meilleurs joueurs et les meilleures joueuses de la saison 2020-2021 (et des jeux Olympiques de Tokyo pour les filles de l’équipe de France à 7). La cérémonie qui sera présentée par Isabelle Ithurburu, en compagnie de Monsieur Poulpe, sera retransmise en clair sur Canal + à partir de 19 h 30. Antoine Dupont, Will Skelton et Josua Tuisova sont nommés dans la catégorie du meilleur joueur du Top 14. Le demi de mêlée toulousain est aussi nommé dans la catégorie du meilleur joueur international français en compagnie de deux amis aussi issus du centre de formation d’Auch : Grégory Alldritt et Anthony Jelonch.Dix prix seront décernés (dont meilleur joueur de Pro D2, meilleure joueuse du XV de France) pendant une soirée qui s’annonce riche en émotions. L’équipe de France féminine à VII, médaillée d’argent lors des jeux Olympiques de Tokyo, sera aussi mise à l’honneur avec un prix spécial.

Mondial Féminin : l’Italie décroche son billet

Le tournoi de qualification européen a accouché d’un scénario improbable, entre l’Écosse, l’Espagne, l’Irlande et l’Italie. Le vainqueur de la poule obtenait son ticket pour le Mondial féminin 2022 en Nouvelle-Zélande. Après la deuxième journée, les quatre équipes étaient ex æquo avec 5 points. La dernière journée a vu l’Italie dominer l’Espagne 34 à 10, ensuite l’Irlande, favorite de ce tournoi, a longtemps tenu la première place, avant d’encaisser un essai assassin pour la victoire surprise de l’écosse. L’Italie obtient un billet direct pour la Nouvelle-Zélande, quand le rêve des Écossaises reste éveillé puisqu’elles disputeront le tournoi de repêchage.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?