Les franchises sud-africaines ont pris une leçon

  • Simon Zebo a signé un spectaculaire retour aux sources en inscrivant un essai de 70 mètres dès la 5e minute face aux Sharks. Le Munster affrontera les Stormers demain. Photo Icon Sport
    Simon Zebo a signé un spectaculaire retour aux sources en inscrivant un essai de 70 mètres dès la 5e minute face aux Sharks. Le Munster affrontera les Stormers demain. Photo Icon Sport
Publié le

Intégrées cette saison dans le championnat celte, les franchises sud-africaines ont pris une leçon lors de la première journée d’United Rugby Championship.

Pour leur entrée en lice dans l’ancien Pro 14, les Sud-Africains ont appris à leurs dépens que les joutes européennes ne seront pas de tout repos. Introduites dans le championnat celte après le divorce avec la branche australienne et néo-zélandaise du Super Rugby, les équipes de la nation arc-en-ciel n’ont pas disputé de "vrais" championnats depuis mars 2020. À la fin de la première vague, elles ont d’abord joué un simulacre de Super Rugby prénommé "Unlocked" entre elles uniquement. La Rainbow Cup a commencé à prendre forme fin 2020, elle devenait même officielle mais la deuxième vague forçait les instances à séparer les participants, les Européens d’un côté… et de l’autre les Sud-Afs, qui devaient encore jouer ensemble. La seule confrontation inter-groupe de la compétition a été la finale avec l’affiche Benetton - Bulls qui a vu les premiers cités l’emporter. Pour couronner le tout, la réception des Lions Britanniques et Irlandais n’a pas été très glorieuse avec zéro victoire. Forcément, avec le manque de compétitivité, les quatre franchises ont été "baptisées" d’entrée de jeu par leurs homologues européens avec trois défaites de rang et une victoire. Des débuts compliqués en United Rugby Championship que les formations du Sud tiennent à améliorer avec le week-end qui arrive.

Soigner l’indiscipline

Traditions obligent, les Sud-Africains sont durs au mal, acharnés dans le combat, mais se sont révélés sans réelle maîtrise sur la discipline, pénalisés 50 fois au total ce week-end, les Sharks en tête de file. "Nous avons commis 17 fautes au Munster, et toutes étaient lourdes de conséquences par la suite. Pour les jeunes joueurs de l’équipe, c’est une bonne expérience pour apprendre mais nous avons encore trois matchs à jouer et ils vont devoir apprendre rapidement", détaillait Sean Everitt, le manager des Sharks à la sortie du match. Pointés du doigt pour leur niveau lors de la première journée, cette mauvaise expérience n’a pas de quoi décourager les joueurs. "On ne peut que s’améliorer à partir de ce match (défaite 31-3 contre le Leinster, N.D.L.R.). On n’a pas besoin de tout révolutionner, seulement de faire ce pas en avant qui nous manque. Cette défaite n’est pas la fin du monde, il y a encore vingt matchs à jouer", commentait Arno Botha, troisième ligne des Bulls.

Maxwane et Zebo en forme

Simon Zebo n’a eu besoin que de cinq minutes pour signer son retour aux sources par un essai. Sur un ballon mal négocié par les Sharks, l’ancien joueur du Racing 92 s’en est saisi pour parcourir les 70 mètres qui le séparaient de l’en-but adverse sans faiblir une seconde. Le premier essai pour sa franchise depuis le 22 avril 2018. L’international n’en est pas resté là. Peu avant le terme du match, l’international était à la conclusion d’un mouvement d’envergure. Après six passes sur le pas et un coup de pied à suivre, il conclut la victoire des siens par un essai qui a fait lever tout Thomond Park comme un seul homme pour acclamer le retour d’une ancienne pépite de Limerick. En Italie, les Européens ont redécouvert Rabz Maxwane, le serial marqueur des Lions. Populaire dans son pays natal, l’ailier s’est fait connaître aux Cheetahs, ancien pensionnaire du Pro 14. Un profil à suivre parmi les nouvelles têtes du championnat.

Le Programme Vendredi Connacht - Bulls, Scarlets - Lions (20h45). Samedi Benetton - Édimbourg (14 heures); Glasgow - Sharks (16 heures); Zebre - Ulster (18h15); Munster - Stormers, Ospreys - Cardiff (20h45). Dimanche Dragons - Leinster (15 heures).

Gauthier BAUDIN
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?