Top 14 - RCT - Toulon et le solde de tout compte

  • Toulon et le solde de tout compte
    Toulon et le solde de tout compte Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Alors qu’ils ont perdu leur place dans les six en s’inclinant lourdement à Castres la saison passée, les Toulonnais comptent bien faire table rase de ce traumatisme. Pour solder les comptes.

Parce qu’il paraît que n’importe quelle défaite fait plus grandir que mille victoires, Toulon a reçu une sacrée leçon, le 5 juin dernier. Humiliés à Pierre-Fabre alors qu’ils avaient leur destin entre les mains au coup d’envoi, les Varois sont sortis du top 6, et ainsi manqué des phases finales qui leurs tendaient les mains. Une claque ? Et plus encore pour cette jeune équipe, qui connaissait un véritable traumatisme sur le terrain du CO. «Ce qui s’est passé l’année dernière est un scandale. Quand tu mènes de dix-sept points et que tu perds en prenant plus de quarante-cinq points c’est dramatique, reconnaissait Julien Hériteau chez Rugbyrama en début de semaine. Il n’y a pas eu la qualification donc nous avons une autre image à montrer à Castres. Nous ne pouvons pas rester là-dessus.» L’occasion de laver cet affront et de prouver que le collectif a appris et grandi, quatre mois après cette déroute ?

« On se met une pression inutile sur les épaules »

C’était en tout cas l’un des mots d’ordre sur la rade. En revanche, s’ils veulent envisager les quatre points en terres tarnaises, les joueurs de Patrice Collazo devront à tout prix parvenir à régler leur étonnant problème de finition. Comme sur l’inimaginable raté à la 67e minute samedi dernier à Perpignan, où les Varois ont manqué un invraisemblable trois contre zéro ? Pas plus que lors des cinq minutes passées (pour 22 actions) dans les 22 mètres du Stade français la semaine précédente, qui ont débouché sur «seulement» cinq essais. Manque de repères ? De confiance ? Certainement, mais en aucun cas un problème insoluble pour Leone Nakarawa : "Il faut que nous apprenions à rester calmes. Parfois on se met une pression inutile sur les épaules, on pense trop, alors qu’il suffit de faire des choses simples. Restons sérieux, faisons les passes quand elles sont nécessaires et la confiance va revenir. Nous avons une bonne défense, il faut désormais marquer sur nos opportunités. Castres est une nouvelle opportunité de gagner, d’aller de l’avant.» L’occasion de faire table rase de l’humiliation de la saison passée, tout en lançant véritablement la nouvelle ? Les Varois sauront à quoi s’attendre samedi soir, bien conscient qu’il ne tient désormais plus qu’à eux de retrouver la marche avant, afin de recoller rapidement aux six premières places.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierrick Ilic-Ruffinatti
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?