L'Oscar de la semaine : Hounkpatin, ce seigneur !

  • L'Oscar de la semaine : Hounkpatin, ce seigneur !
    L'Oscar de la semaine : Hounkpatin, ce seigneur ! Icon Sport
Publié le

Wilfrid Hounkpatin a tout emporté sur son passage ! Pas une fois, mais à deux reprises, le pilier droit castrais a renversé tout le monde sur son passage pour marquer le premier doublé de sa carrière en Top 14. « C’est plaisant, c’est cool de marquer et de rentrer à la maison en ayant marqué deux essais. La famille et les copains te félicitent mais c’est d’abord un travail d’équipe. Je suis juste à la finition et ça aurait pu être quelqu’un d’autre. La victoire est le plus important. » Le pilier tarnais affichait néanmois un large sourire, heureux d’avoir vécu une belle soirée face à Toulon alors que le pilier castrais, devenu international en Australie l’été dernier, doit attendre avec impatience l’annonce de la prochaine liste de Fabien Galthié pour la tournée de novembre : « C‘est un sorte de motivation même si je ne pense pas qu’à ça, pour ne pas avoir la tête ailleurs. Je veux être focalisé sur la saison et sur le travail collectif au quotidien. Mais quand l’équipe va, tout va bien pour moi. On fait un début de saison plutôt correct. Pour rester performant, cela passe par une grosse préparation et je travaille beaucoup avec les préparateurs physiques pour atteindre nos objectifs. » Mais le pilier duCOne voulait pas vraiment évoqué ses objectifs personnels, rappelant que ce match face à Toulon était surtout l’occasion de rendree hommage à Christian DeSmedt, un fidèle supporter castrais décédé récemment : « On a perdu quelqu’un au club et j’avais à cœur de le remercier et de lui rendre hommage. Il va nous manquer. » Il a joint les actes à la parole, en allant poser un baiser sur la photo de ce supporter emblématique du CO après son premier essai. Wilfrid Hounkpatin est un seigneur, et pas seulement parce qu’il pousse bien en mêlée ou quand il marque des essais.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?