Pro D2 - Rouen - La réussite rouennaise célébrée

  • Pro D2 - Rouen - La réussite rouennaise célébrée
    Pro D2 - Rouen - La réussite rouennaise célébrée Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Ce mercredi 6 octobre à la Kindarena a lieu l’exceptionnelle soirée des Oscars Midol en l’honneur du Rouen Normandie Rugby. L’occasion de célébrer ce club dont l’implantation au haut niveau est solide. 500 convives ont été invités.

Il y a une dizaine d’années, alors que le club évoluait encore en Fédérale 3 sous l’identité de Stade rouennais, les observateurs du rugby étaient peu nombreux à croire en l’accession de l’équipe de la préfecture normande dans l’antichambre de l’élite. Le Rouen Normandie Rugby l’a pourtant fait avec brio à l’issue de la saison 2018-2019 après avoir éliminé le SC Albi puis s’être offert un titre de champion de France de Fédérale 1 contre Valence-Romans. Mais contrairement à ce dernier, les Rouennais sont parvenus depuis lors à se maintenir dans le très long et difficile championnat de Pro D2. Grâce au travail de Richard Hill, ancien international anglais (29 sélections) et entraîneur pendant huit saisons, ils sont parvenus à monter progressivement les échelons avant de devenir un acteur à part entière du championnat professionnel. À force de travail, d’abord, mais aussi à la faveur de la science du jeu que détient le technicien de Bath. La rigueur dont ils font preuve à chaque match est remarquable et en a surpris plus d’un.

Leleu et Lydon à l’honneur

Mais ce n’est pas tout. Les dirigeants que sont Jean-Louis Louvel et Eric Leroy ont très vite pris la décision de porter une vision globale. Ainsi, c’est le développement du rugby dans toute la région normande, très peu sensible à ce sport, qui fut une priorité. C’est alors qu’ont émergé des talents au sein de l’équipe normande. Jean Leleu est le dernier en date. Originaire de Pont-Audemer (Eure), ce colosse évoluant en deuxième ligne (1,99 m, 110 kg) a fait toutes ses classes dans le club de sa ville avant de rejoindre à 20 ans, le RNR, tout juste promu en Pro D2. C’est seulement la saison dernière qu’il explose, passant du statut de numéro 3 à titulaire, bénéficiant de sa polyvalence. Depuis sa première avec les pros dans l’antre d’Aimé-Giral, jusqu’au dernier match à Aguilera, il dispute 23 rencontres. Cette saison, il part déjà comme un élément important du groupe avec les cinq matchs du début de saison disputés dont quatre titularisations. La réussite du club a aussi permis d’attirer des talents d’ailleurs. Peter Lydon en fait partie. Joueur aguerri de deuxième division anglaise, l’arrière (1,83 m, 86 kg) vient apporter son expérience à Rouen la saison dernière. Une vraie réussite grâce notamment à sa précision face aux perches et sa capacité à être décisif. La preuve cette saison encore avec son essai contre Narbonne et la pénalité de la gagne à Aix. Ces deux joueurs seront donc logiquement célébrés ce mercredi 6 octobre à 18 h 30 à la Kindarena de Rouen, le premier par l’Oscar espoir et le second par l’Oscar Midi Olympique.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?