Dupont, « le meilleur joueur de rugby » selon Jean-Baptiste Elissalde

  • Le technicien du MHR a notamment connu Antoine Dupont en équipe de France.
    Le technicien du MHR a notamment connu Antoine Dupont en équipe de France. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L’entraîneur des trois-quarts de Montpellier Jean-Baptiste Elissalde, qui a eu Dupont sous ses ordres en équipe de France, nous dresse un portrait technique du joueur.

Quel regard portez-vous sur Antoine Dupont ?

Il n’y a pas beaucoup de joueurs comme lui par génération. On peut même passer plusieurs générations sans avoir un gars de son talent. Au départ, Antoine avait deux gros atouts. Le premier c’était sa robustesse incroyable qui lui permettait et lui permet toujours de casser pas mal de plaquages autour des rucks. Avec ses premiers appuis extrêmement explosifs il est capable de créer des brèches et de faire jouer autour de lui. Ensuite, il a conservé un sens de l’anticipation quasi inné. Il est toujours très bien placé.

Son jeu a-t-il évolué depuis que vous l’avez entraîné en équipe de France, notamment durant le Mondial 2019 ?

Il a évolué et même terriblement progressé. Son jeu au pied d’abord, on sent qu’il l’a beaucoup travaillé, dans le jeu sans ballon aussi, il me bluffe. Avant, on avait l’impression qu’il jouait un peu par instinct, maintenant, il sent bien les coups aussi bien en attaque qu’en défense. Dans ce secteur, il rattrape un grand nombre de coups, notamment en troisième rideau. Sa vitesse de course lui permet de colmater des brèches, en plus, c’est un très bon plaqueur. Antoine plus il joue, plus il prend de l’expérience et plus il est bon. Or de base, il n’était pas loin d’être excellent.

On a l’impression qu’il a aussi pris confiance en lui sûr mais aussi en dehors du terrain ?

Je ne sais pas, mais je crois savoir que c’est surtout un ultra-passionné de rugby. Il connaît tous les joueurs, tous ses adversaires. Il se documente pas mal sur les équipes qu’il va affronter. Dans ces interviews, tu sens qu’il est d’une grande humilité. Il a toujours un petit mot pour ses « gros », que ce n’est jamais grâce à lui que l’équipe gagne. Et pourtant…

Son association avec Romain Ntamack à la charnière à Toulouse, doit-elle être forcément reconduite chez les Bleus ?

Au poste de demi de mêlée il a pris une certaine avance, même si je tiens à signaler que cet été en Australie, pendant son absence, le Lyonnais Baptiste Couilloud, s’en est très bien sorti. Après à l’ouverture, entre Ntamack et Jalibert, il n’y a pas grand-chose. Et vous verrez qu’à la fin, ils seront tous les deux sur le terrain. En sélection, les meilleurs doivent être et sont sur la pelouse.

Existe-t-il une Dupont dépendance ?

À Toulouse peut-être, chez les Bleus je ne pense pas. Car derrière Dupont ou Couilloud, il y a aussi Serin comme postulant chez les Bleus ou encore le Bordelais Lucu qui frappe à la porte pour l’automne.

En tant qu’entraîneur d’une équipe concurrente du Stade toulousain, prépare-t-on un plan anti-Dupont quand on affronte ce club ?

Un plan non, mais on essaye de prévenir nos joueurs d’être vigilant notamment au bord des regroupements de ne pas laisser une demi-porte ouverte. Le moindre petit trou, Dupont en profite !

Est-il le meilleur neuf français ou du monde ?

C’est en tout cas, le meilleur joueur de rugby actuel. Actuellement, vous le mettez au centre, il serait performant. Aujourd’hui il sait tout faire. Et son sens du soutien est à montrer dans toutes les écoles de rugby. On ne l’appelle pas Monsieur le ministre de l’intérieur pour rien. Il est toujours placé à l’intérieur du ballon ou du porteur de balle. En tout cas, il vaut mieux jouer avec Dupont que contre lui.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?