La Dream Team de la 5ème journée

  • L'ailier Alivereti Raka s'est montré à son avantage face au Racing 92.
    L'ailier Alivereti Raka s'est montré à son avantage face au Racing 92. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Des Palois en pagaille, les avants castrais en force... Il y avait de quoi faire sur le grand marché rugby de la Grande Mêlée, pour cette cinquième journée de Top 14 !

15. Tim Nanai-Williams : 37 points

Titularisé à l'ouverture par Ugo Mola, l'ancien Clermontois a pu faire l'étalage de sa palette samedi. Offensivement, le cousin de SBW a apporté danger et incertitude sur la pelouse d'Aguilera. Auteur d'un essai, il a franchi une fois et a cassé deux plaquages. Nanai-Williams a ainsi beaucoup porté la balle, réalisant huit courses ballon en main, mais s'est également employé en défense (sept plaquages).

14. Setareki Bituniyata : 41.5 points

L'ailier du CA Brive a encore une fois régalé lors de la dernière journée. C'est bien simple, lorsqu'il s'élançait avec le cuir, il battait une fois sur deux un adversaire parisien (douze courses, six plaquages cassés et un franchissement). Redoutable en un contre un.

13. Jale Vatubua : 41.5 points

Il fait partie des Tops de la 5e journée et a créé la suprise avec son équipe paloise, vainqueure à Perpignan malgré l'infériorité numérique. Jale Vatubua s'est notamment distingué par sa dangerosité en phase offensive (un essai, un franchissement, un plaquage évité).

12. George Moala : 37.5 points 

C'est sans surprise que l'on retrouve le Néo-Zélandais dans cette Dream Team. Face au Racing 92, Moala a fait du Moala. Surpuissant ballon en main (six défenseurs battus), toujours disponible pour aller pulvériser quelques adversaires (quinze courses), le trois-quarts centre auvergnat a marqué la rencontre de son empreinte. Comme bien souvent depuis son arrivée dans l'Hexagone.

11. Alivereti Raka : 43.5 points

Un autre trois-quarts clermontois à avoir martyrisé les Franciliens. L'international français Alivereti Raka s'est montré extrêmement percutant, mettant souvent son équipe dans l'avancée (cinq plaquages cassés). Il s'est aussi révélé décisif, en allant notamment derrière la ligne pour scorer.

10. Antoine Hastoy : 52.5 points

La présence du Béarnais dans cette Dream Team relevait de l'évidence. Déjà MVP et membre des Tops de la 5e journée, Hastoy a parfaitement su mener la Section à la victoire en terres catalanes. Le maître à jouer palois a d'ailleurs marqué 19 des 29 points de son équipe à Aimé-Giral (un essai, une transformation, quatre pénalités). 

9. Nolann Le Garrec : 30 points

Malgré la défaite au Michelin, le Racing 92 peut se satisfaire de compter dans ses rangs l'un des plus beaux joyaux du rugby français actuel. L'international U20 Nolann Le Garrec s'est montré actif en phase défensive (sept plaquages) et a beaucoup provoqué (un franchissment et deux plaquages cassés). Le tout en assumant le rôle de buteur, avec deux transformations et une pénalité.

8. Giovanni Habel-Kuffner : 38.6 points

Et encore un Palois ! Samedi dernier, Habel Kuffner s'était mis en mode sécateur (dix plaquages), tout en se montrant plutôt propre sur le pré d'Aimé-Giral (aucune faute, six courses, un franchissement et un plaquage cassé).

7. Nick Champion de Crespigny : 32.6 points

Inconnu au bataillon à l'annonce de sa signature au CO, la trouvaille du manager Pierre-Henry Broncan s'est montrée à son avantage sur la pelouse de Pierre-Fabre. S'il a concédé deux pénalités, de Crespigny s'est malgré tout montré hyperactif, aussi bien en attaque (huit courses, deux plaquages cassés) qu'en défense (sept plaquages).

6. Zach Mercer : 35.5 points 

L'Anglais est probablement l'un des joueurs de ce début de saison. Une fois n'est pas coutume, il a soulagé le MHR par son activité impressionante (sept plaquages, dix courses) et par sa capacité à s'extirper de la moindre étreinte (quatre plaquages évités). Décidément un sacré coup de la part du club montpelliérain. 

5. Tom Staniforth : 31.5 points

L'inoxydable Tom Staniforth était encore de sortie pour envoyer Toulon dans les cordes, samedi soir dernier. Le colosse a accompli le travail de l'ombre (onze plaquages), mais s'est aussi montré très actif offensivement, près des zones de rucks (douze courses).

4. Fabrice Metz : 28.5 points

Solide, le deuxième ligne était lui aussi du succès palois à Perpignan. Pas forcément le genre de joueur qui attire les projecteurs, Metz a pourtant fait un bien fou aux siens, en réalisant par exemple neuf plaquages.

3. Wilfrid Hounkpatin : 41.6 points

Un nouvel avant castrais présent dans le XV. Preuve que la victoire tarnaise face au RCT s'est surtout jouée devant. De son côté, le pilier international Wilfrid Hounkpatin a régalé le public de Pierre-Fabre en inscrivant un doublé, fait rare pour un pilier. Un véritable taureau qui n'a pas fini de faire exploser ses adversaires à l'impact.

2. Julien Marchand : 22.2 points

Le talonneur du XV de France n'a pas fait le match de sa vie, mais c'est déjà bien assez pour figurer dans la Dream Team. Toujours régulier, Marchand a bien accompli son job devant, avançant sur ses quelques ballons touchés (un plaquage cassé et un franchissement).

1. Cristian Ojovan : 21.5 points

Face au Racing, Ojovan n'était pas le dernier à rentrer dans le lard des joueurs Franciliens. Avec ses neuf courses, le Moldave s'est révélé être le pilier le plus actif de la 5e journée ballon en main. 

La Dream Team de la cinquième journée de Top 14
La Dream Team de la cinquième journée de Top 14 La Grande Mêlée - La Grande Mêlée

La Grande Mêlée
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?