À Montauban : Vaotoa, la belle histoire

  • Dimitri Vaotoa fait partie, avec Nicolas Agnési et Leka Tupuola, des derniers représentants de l’équipe montalbanaise ayant connu la Fédérale 1. Photo Stéphanie Biscaye
    Dimitri Vaotoa fait partie, avec Nicolas Agnési et Leka Tupuola, des derniers représentants de l’équipe montalbanaise ayant connu la Fédérale 1. Photo Stéphanie Biscaye
Publié le

Arrivé de Brive il y a presque dix ans, l’imposant joueur polyvalent de Montauban reste une pièce maîtresse d’un collectif de l’USM à son image, très humain.

À Montauban, il y a des choses qui changent et d’autres qui ne bougent pas. C’est le cas de Dimitri Vaotoa, véritable âme de l’armada des Vert et Noir. Le troisième ligne, arrivé au club en 2012, reste encore aujourd’hui un écrou important de l’engrenage montalbanais. La preuve, alors qu’il approche des 200 matchs disputés sous la tunique de Sapiac, le Polynésien d’origine est largement utilisé depuis le début de saison. Polyvalent, le joueur de 32 ans aussi bien aligné en tant que numéro 8, qu’en flanker ou même en deuxième ligne. "Si nous lui avions dit "Dim, on a besoin de toi pour jouer ouvreur", il aurait accepté, promet David Gérard. C’est un mec ultra collectif, qui veut rendre service à ses coéquipiers." Amusé, Voatoa confirme les propos de son manager : "Franchement oui, j’aurais les qualités pour être ouvreur (rires). Je n’aurais pas le jeu au pied à la "Bos’ (Jérôme Bosviel, N.D.L.R.) mais je pourrais faire de bonnes animations."

Parce que oui, il est comme ça Dimitri Vaotoa. Un bonhomme aussi gentil et amusant que droit et loyal. "C’est un mec qui a des valeurs, décrit David Gérard. Il n’est pas parfait et ça tombe bien, nous n’avons personne de parfait." Finalement, la description du troisième ligne correspond à celle de l’équipe montalbanaise, possédant groupe de grosse qualité, ainsi qu’une très belle entente. "On a tous le même état d’esprit, donc même si nous ratons des choses sur le rugby, on se rattache à ça. On voit qu’il y a un truc qui est en train de se créer, appuie le principal intéressé. Mais nous ne sommes pas réglés encore. Je préfère voir les choses qui ne vont pas plutôt que faire semblant de ne pas les voir."

Homme de caractère, Vaotoa ne laisse pas indifférent et n’hésite pas à prendre la parole lorsqu’il le faut. "Il a du caractère et j’aime ça, admire Gérard. Tu ne peux pas faire de belles choses qu’avec des mecs lisses." Vaotoa ne cache pas ce trait de personnalité : "J’aime bien rigoler et dire des bêtises avec les mecs. Après, si j’ai quelque chose à dire ou que je suis énervé, je vais le dire. Je suis un mec vrai."

"Sapiac, c’est ma famille"

Respecté dans le vestiaire des Tarn-et-Garonnais, le vice-capitaine est un des trois rescapés de l’équipe montalbanaise qui évoluait en Fédérale 1. "Il n’y a que Leka (Tupuola), Nico (Agnési) et moi. On en reparle parce que ça fait un bail et je ne pense pas que beaucoup auraient misé sur nous dix ans après ! Il y a cette demi-finale contre Lille qu’on avait joué qui était énorme… C’est encore dans notre tête comme si c’était hier." Une "belle histoire", dixit David Gérard, comme il se fait peu dans une époque comme la nôtre. "Ça me fait quelque chose, assure Vaotoa. Je ne pensais pas rester longtemps quand je suis arrivé. Mais au fur et à mesure des années, tu t’accroches au club, tu l’aimes et malgré les sollicitations, tu as envie de rester. Je suis vachement famille et Sapiac, c’est ma famille." Une romance qui n’est pas prête de se terminer puisque le chouchou de Montauban a prolongé jusqu’en 2023 et pourrait bien terminer sa carrière dans sa ville de cœur : "S’ils veulent encore de moi ! Ma famille est bien ici et je me sens bien dans ce club donc pourquoi changer ?"

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Yanis GUILLOU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?