Le Puc au rendez-vous

  • L’arrière Flavien Guerrier fera son retour ce week-end. Comme l’ensemble de son équipe du Puc, il a fourni un début de saison très prometteur.
    L’arrière Flavien Guerrier fera son retour ce week-end. Comme l’ensemble de son équipe du Puc, il a fourni un début de saison très prometteur. MIDOL - MIDOL
Publié le

Les Parisiens ont repris leur compétition de Fédérale 2 sur un rythme endiablé. Ils recevront Bourges pour disputer un choc prometteur.

Deux succès à l’extérieur, un bonus offensif en prime, et une belle empoignade à trente points remportée à domicile contre Orléans : les Pucistes ont traversé un début de championnat relativement compliqué avec la maîtrise d’un leader en toute puissance. Ils accueilleront Bourges ce week-end à La Cipale pour la reprise dans une dynamique vraiment très positive. Ce n’est pas une surprise, mais une confirmation. Les Parisiens qui pendant longtemps avaient assuré des maintiens serrés, quand ils n’étaient pas acrobatiques, au bout de saisons difficiles, ont retrouvé une superbe depuis deux saisons. Ils se trouvaient troisièmes de poule derrière Marcq-en-Barœul et Beauvais au moment du premier confinement en 2019, juste avant que les deux concurrents soient promus sur tapis vert en Fédérale 1. Ils étaient premiers de leur groupe la saison dernière après quelques journées avant la déclaration de la saison blanche. Le Puc est revenu dans la danse, et de façon pérenne. Son match de dimanche contre une formation de Bourges très aguerrie par son recrutement — le demi d’ouverture de Mazamet Dale Hendricks, le centre international fidjien à 7 Maleli Bula, son compatriote Sisa Koyamaibole, venu de Châteauroux et passé par Brive en Top 14, ou encore Henri Santos, troisième ligne aile de Fédérale 1 à Oloron - dira si sa domination pourrait tourner à la supériorité absolue. Les Parisiens retrouveront pour l’occasion deux de leurs joueurs importants.

La première de Clément Daguin ?

Le deuxième ligne international suédois Arthur Marini apportera de nouveau son double mètre dans l’alignement, l’arrière Flavien Guerrier fera son retour, et la recrue Clément Daguin devrait faire une feuille officielle pour la première fois de la saison. La recrue du Stade français (62 matchs de Top 14) s’était blessée aux adducteurs lors de la préparation. L’ancien demi de mêlée professionnel pourrait retrouver son frère Corentin pour former une charnière de frangins. Ce dernier avait quitté Suresnes en championnat national pour revenir à leur club formateur, et se permettre de jouer ensemble. Jusqu’à présent, il a été titularisé à l’ouverture ou à l’arrière. « Je ne sais pas encore quelle composition d’équipe choisir, a commenté le manager Xavier Tesseidre. Les trente joueurs que nous avons utilisés depuis le départ de la saison se sont tous affirmés. Nous disposons de beaucoup de choix pour essayer d’avoir le meilleur rendement possible. Nous sommes très contents de ce début de saison, et en même temps, nous sommes méfiants. Nous voulons participer aux phases finales, c’est notre leitmotiv. Être présent au mois de mai, c’est notre mantra. Ce club n’a plus fait de phases finales avec la première depuis dix ans. Je n’en ai jamais connu depuis que j’y ai signé il y a neuf ans. Nous ne voulons pas monter, nous voulons jouer au soleil du mois de mai. Ce match contre Bourges sera sans l’un de ceux dont l’adversité nous permettra de mieux y réfléchir. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?