Oyonnax, le moment de vérité

  • Phœnix Battye sait combien ce match face aux Montois sera un moment clé. Photo IS
    Phœnix Battye sait combien ce match face aux Montois sera un moment clé. Photo IS
Publié le

À l’épreuve du leader invaincu, les Oyomen passent un test qui s’annonce révélateur de la réalité de leur potentiel.

L’heure est la reprise et pour Oyonnax elle ne se fera pas en douceur. "Mont-de-Marsan arrive en leader invaincu. Pour nous ce sera un super test, un gros défi", annonce Joe El Abd en faisant un bilan du début de saison de son groupe. "Avec deux défaites et trois victoires, nous avons pris un départ mitigé. Nous savions que ce bloc allait être compliqué. Il y a surtout un gros point noir, celui de notre défaite à Mathon face à Colomiers. On en a tiré des leçons. Aujourd’hui nous savons qu’en nous concentrant sur certains secteurs de jeu, comme la défense, nous pouvons être bons. Et nous travaillons pour améliorer le reste afin d’atteindre le niveau de performance qui doit être le nôtre."

La défense, clé du match ?

Citée par l’entraîneur oyonnaxien, la défense constitue en effet le gros point de satisfaction du début de championnat. En cinq rencontres, les Oyomen n’ont concédé que quatre essais, deux à Grenoble, deux face à Colomiers, soit lors des deux premiers rendez-vous de la saison. Depuis, leur défense est demeurée intraitable, au long de 275 minutes de jeu. Joe El Abd a aussi parlé de test et de défi, cela vaudra justement pour cette défense, la meilleure du championnat qui va être confrontée à l’attaque la plus prolifique, celle des Montois, auteurs de vingt-trois essais en cinq journées. Le duel annoncé ne se résumera pas à une simple opposition "attaque-défense", Joe El Abd le souligne en dressant le portrait de l’adversaire : "une équipe complète avec de grosses individualités", mais la défense de l’Ain pourrait bien détenir l’une des clés de ce choc.

Au cœur de tous les combats, Phœnix Battye est lui aussi convaincu de l’importance de ce secteur du jeu : "Cela a longtemps été l’un de nos points forts, mais nous l’avions un peu perdu la saison passée. Le staff en a à nouveau fait une priorité. Nous devons garder cet état d’esprit, poursuivre nos efforts. C’est une base essentielle." Le deuxième ligne oyonnaxien reste cependant convaincu que pour gagner un match on ne peut se contenter de hisser les barbelés : "Nous devons aussi montrer que nous sommes capables de faire mieux en attaque. Nous en avons la capacité, en parvenant à régler certains détails, à améliorer la finition. Nous avons des choses à montrer, leur jeu ressemble un peu au notre. Ce match, nous le préparons comme une finale."

Supplément d’âme

Toute la semaine, Oyonnax a travaillé pour préparer au mieux sa confrontation avec le leader invaincu et pour le faire, les Oyomen ont bénéficié de nouvelles conditions vantées par Joe El Abd : "Notre centre d’entraînement, l’Oyomen Factory, dispose désormais d’un terrain synthétique identique à celui du stade Mathon. Cela nous évite des trajets et nous apporte encore plus de confort." Les Oyomen sont prêts à passer au révélateur d’un choc avec un leader qui, comme le souligne Phœnix Battye "surfe sur la vague de la confiance." Et quand Joe El Abd parle de défi, il pourrait le faire en usant du pluriel. Il y aura celui du résultat, celui du jeu, mais aussi un troisième important à ses yeux : "Nous avons besoin de nos supporters. Il nous apportent un supplément d’âme. à nous de les séduire et de les faire vibrer." à plus d’un titre ce match s’annonce comme un moment de vérité.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?