Technique - Saints - Dragons, priez pour eux

  • Arthur Mourgue et les Dragons catalans font face à un défi de taille mais pas impossible. Ils ont déjà battu deux fois St Helens cette saison en trois confrontations. Photo Icon Sport
    Arthur Mourgue et les Dragons catalans font face à un défi de taille mais pas impossible. Ils ont déjà battu deux fois St Helens cette saison en trois confrontations. Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les deux premiers de la phase régulière se retrouvent en finale. Une juste récompense pour les formations les plus régulières et qui ont aussi récité le plus beau rugby, en tout cas le plus complet.

À ce jour, les Dragons catalans mènent 2-1 sur les confrontations livrées en 2021. 20-16 à Brutus au match aller et 34-12 pour St Helens au retour. La belle a vu les Sang et Or s’imposer 31-30, grâce à un drop de James Maloney lors des premières minutes des prolongations. « Il faudra faire le match parfait. St Helens se nourrit des erreurs de ses adversaires. Il faudra jouer comme on l’a fait chez nous, ou comme lors des quinze dernières minutes à l’occasion du Magic Week-end. À nous de les affronter avec une envie de tous les instants, il faudra compléter les chaînes et retrouver une grosse attaque. Ils ont pour eux, l’expérience des deux dernières finales. C’est un adversaire redoutable, ce qui rendra notre victoire encore plus belle si d’aventure on remporte ce rendez-vous », promet le capitaine Benjamin Garcia qui s’attend à une finale « équilibrée, serrée et pendant laquelle, la moindre petite erreur peut te coûter le titre ».

« À nous de les priver de ballons »

Un message en référence au résultat de la finale de la précédente édition, au terme de laquelle, les Saints ont gagné 8-4 grâce à un essai sur la corne suite à une faute inattention des Warriors de Wigan. « On l’a vu en finale de NRL (14-12) ou lors du Magic Week-end, les gros matchs se jouent à très peu de choses. St Helens aime bien prendre les commandes du match d’entrée autour de Walmsley et Roby. On le sait et c’est à nous de faire en sorte de les contenir, de les priver de ballons, de compléter nos chaînes de jeu et cette fois, il faudra le faire pendant quatre-vingts minutes », conclut le pilier Julian Bousquet. Perfectionnistes, les Dragons catalans devront l’être face aux doubles tenants du titre qui disputeront ce samedi leur cinquième finale en trois ans, et qui ont soulevé la Challenge Cup cet été. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?