Malgré les rotations, Lyon a réussi son plan

  • Beka Saghinadze et les Lyonnais ont fait voler en éclats le BO. De bon augure, même si le chemin est encore long pour les hommes de Mignoni.
    Beka Saghinadze et les Lyonnais ont fait voler en éclats le BO. De bon augure, même si le chemin est encore long pour les hommes de Mignoni. PhotoBernard
Publié le

Même s’il avait effectué dix changements, le LOU est rentré avec le bonus offensif de son voyage au Pays basque et il a montré qu’il avait une profondeur de banc intéressante.

En opérant sept changements au niveau de son paquet d’avants ou en se privant de certains de ses cadres, on aurait pu croire que le Lou ne faisait pas de ce voyage au Pays basque une priorité et que le club de Yann Roubert préférait garder ses forces vives pour la réception de l’ogre toulousain, la semaine prochaine. Détrompez-vous. C’était un choix assumé par Pierre Mignoni et la victoire probante de ses joueurs à Biarritz lui a clairement donné raison.

Interrogé, après le match, au sujet des rotations qu’il avait effectuées, l’ancien demi de mêlée expliquait : « Pour moi, il faut qu’on grandisse en tant qu’équipe par rapport à ça. Quels que soient les joueurs qui sont alignés, il faut faire des performances sur le terrain. » Au stade Aguilera, Jean-Marc Doussain (véritable poison dans les rucks avec trois ballons grattés) ou Patrick Sobela (très percutant) connaissaient par exemple leur première titularisation dans ce Top 14 version 2021-2022.

Le jeune Alfred Parisien (20 ans) disputait son premier match de la saison et il constituait, avec Thibaut Regard, une paire de centres qui a bien contré les assauts de Francis Saili et Tevita Kuridrani. « Nous étions tous concernés, affirmait Baptiste Couilloud en conférence de presse. Il n’y a pas eu de punition, je pense que c’était le bon moment de faire des rotations dans l’effectif. Tout le monde, cette semaine, avait le bon état d’esprit pour faire une belle performance à Biarritz. Il faut qu’on construise là-dessus. » 

Couilloud : « Surtout une satisfaction collective » 

Grâce à cette seconde victoire bonifiée - la première à l’extérieur - le Lou occupe, après six journées, la troisième place du classement. « C’est surtout une belle satisfaction collective, appréciait le capitaine lyonnais. Nous étions très remontés après notre prestation de la semaine dernière et nous étions venus chercher un résultat. Nous avons été très présents en défense. » 

Bon au niveau des rucks, tueur dans la zone de marque, Lyon a clairement réalisé le match parfait à l’extérieur. Par la même occasion, le club rouge et noir a fait le plein de confiance avant de recevoir un Stade toulousain, toujours invaincu, dimanche prochain. Dans sept jours, Guillaume Marchand triomphera-t-il face à son frère Julien ? Son coéquipier Baptiste Couilloud, ressorti vainqueur du duel qui l’opposait à son frangin Barnabé, pourra lui montrer la marche à suivre.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pablo ORDAS
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?