Soirée de fête à Mont-de-Marsan pour les Oscars Midi Olympique

  • Léo Coly sera mis à l'honneur lors de cette soirée exceptionnelle.
    Léo Coly sera mis à l'honneur lors de cette soirée exceptionnelle. - Icon Sport
Publié le

Lundi 18 octobre au stade André-et-Guy-Boniface a lieu la soirée exceptionnelle des Oscars Midi Olympique pour récompenser l’excellent début de saison du Stade montois.

Comment expliquer un tel revirement de statut dans le championnat à quelques mois d’intervalle ? Le Stade montois, à l’aube du printemps 2021, se traînait dans les tréfonds du classement, peinant à acquérir son maintien non sans difficulté. La faute à un automne désastreux, marqué par une série de sept revers de rang. Aujourd’hui, et ce malgré la défaite à Oyonnax, elle truste la première place du classement avec cinq victoires en six matchs. Une véritable sensation.

Mais c’est peut-être dans son exercice 2020-2021 qu’il faut trouver les raisons de cette renaissance : « L’an dernier, l’équipe a été dans le dur, en souffrance. Elle a été mise sous pression, rappelait le manager Patrick Milhet après avoir gagné à Carcassonne. La fin de saison a été difficile. Il y a eu beaucoup de frustration. Sportivement, les joueurs ont évolué avec la trouille au ventre. Dans la frustration de la saison passée, l’équipe est allée chercher en début de saison, une énergie positive. » De cette frustration est née aussi une cohésion remarquable au sein du groupe des joueurs. Elle permet de générer de la confiance et les statistiques sont éloquentes : avec 219 points marqués, Mont-de-Marsan est de loin la meilleure attaque du championnat (Colomiers est 2e avec 166 points).

 

De jeunes têtes d’affiche

Les staffs de Pro D2 le concédaient il y a quelques mois : le Stade montois était attendu comme une tout autre équipe cette saison, grâce à son bon recrutement. Mais il faut aussi créditer les joueurs de leur excellent départ. Le pack dans son ensemble a été dominant, permettant aux lignes arrière de s’exprimer. Parmi elles, on citera l’ailier Alexandre de Nardi, 22 ans et pur produit du club landais. Son coéquipier, partenaire en équipe de France moins de 20 ans et ami Léo Coly, 23 ans, brille lui aussi de mille feux, lui dont l’éclosion a été longtemps attendue tant il nourrissait des espoirs autour de lui. Véritable chef d’orchestre, il dicte sa loi dans le cœur du jeu et bute de façon précise (57 points au pied, 86 % de réussite). Tous deux ont performé grâce à leur vision du jeu et leur vitesse, inscrivant sept essais au total. Enfin, Yann Brethous, 32 ans, qui a tout donné pour son club depuis dix-sept ans sera le troisième joueur honoré lors la soirée exceptionnelle des Oscars Midi Olympique récompensant le Stade montois. Une façon de féliciter la remarquable forme actuelle des partenaires de William Wavrin et d’honorer ceux qui œuvrent depuis longtemps dans ce club historique champion de France.

 

Pour vous inscrire, cliquez ici ! 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?